Contre-Regards

par Michel SANTO

De Brignoles à Léonarda !

 

images-2-copie-3.jpeg

La France est un étrange pays, il suffit d’y entrer en violation de la loi, clandestinement,  pour y être illico doté de droits : à la CMU et à la scolarisation des enfants, notamment. Une scolarisation que Peillon et d’autres entendent dans le sens le plus large possible et qu’ils voudraient ” sanctuariser ” afin d’ empêcher d’éventuelles expulsions de familles ” sans papiers “.

Une hypocrite manière d’institutionnaliser dans les faits une filière d’immigration clandestine, aucun obstacle législatif, aucune loi, édictant en effet un tel principe . A croire que les les valeurs de nos gouvernants seraient supérieurs au droit et qu’ils devraient consacrer leur énergie à le défaire afin de soulager les touments de leur toujours bonne conscience morale . Voilà l’effet produit dans les consciences par la surmédiatisation quasi hystérique de cette affaire. Comme dans l’avant et l’après de l’élection cantonale de Brignoles. Chevènement le dit à sa manière : nous vivons sous la dictature de l’émotion ! Et  ” Nul ” ne mentant plus que l’homme indigné, on peut se demander si Léonarda ne viendrait pas à point nommé compenser la place donnée par ces mêmes médias au FN et à l’élection de son candidat. A croire aussi que ces apprentis sorciers, relayés par une partie de la gauche, ne se rendent même pas compte des ravages d’une telle posture dans l’opinion ? Ou, pire, que le sachant, certains à dans la majorité, pourtant parfaitement informés, en jouent pour se payer Valls et plus généralement une ligne gouvernementale jugée trop à droite. Je ne me le demande plus devant cet affligeant spectacle où le mensonge et l’irresponsabilité tiennent le devant de la scène,  tandis que le populisme prospère . Car il suffirait en effet pour arrêter cette perverse manipulation que le chef de ce gouvernement et le Président de la République fassent enfin leur métier, à savoir celui de faire respecter la loi ? Et vite ! C’est tout ce qu’une majorité de français leur demande en la présente circonstance…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne !Municipales2020 : "Je suis Narbonne", de monsieur Martinez, se coule dans "Je suis Marine", de monsieur Daraud.

Narbonne !Municipales2020 : "Je suis Narbonne", de monsieur Martinez, se coule dans "Je suis Marine"

  Alphonse Martinez est un de mes fidèles lecteurs Il commente régulièrement mes billets, aussi. Il y a quelques mois, dans la perspective des prochaines élections municipales, il a créé une[Lire la suite]
Carnet : semaine 38 !

Carnet : semaine 38 !

Lecture : Marcel Gauchet, pour Books (Hors série) : « La démarche critique se voulait libératrice. Mais elle a engendré une défiance généralisée à l’égard des faits les mieux attestés, des connaissanc[Lire la suite]
Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

      Dans mon billet du 9 septembre « Un rassemblement des forces de gauche, vraiment », j’écrivais ceci : «… Conséquemment, troisième remarque, cette plate-forme, dan[Lire la suite]
Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

        Extraits de sa postface Ce livre n’appartient que bien superficiellement à l’Histoire. S’il a surnagé, ce n’est pas pour avoir peint tels épisodes de la révo[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio