Contre-Regards

par Michel SANTO

De Brignoles à Léonarda !

 

images-2-copie-3.jpeg

La France est un étrange pays, il suffit d’y entrer en violation de la loi, clandestinement,  pour y être illico doté de droits : à la CMU et à la scolarisation des enfants, notamment. Une scolarisation que Peillon et d’autres entendent dans le sens le plus large possible et qu’ils voudraient  » sanctuariser  » afin d’ empêcher d’éventuelles expulsions de familles  » sans papiers « .

Une hypocrite manière d’institutionnaliser dans les faits une filière d’immigration clandestine, aucun obstacle législatif, aucune loi, édictant en effet un tel principe . A croire que les les valeurs de nos gouvernants seraient supérieurs au droit et qu’ils devraient consacrer leur énergie à le défaire afin de soulager les touments de leur toujours bonne conscience morale . Voilà l’effet produit dans les consciences par la surmédiatisation quasi hystérique de cette affaire. Comme dans l’avant et l’après de l’élection cantonale de Brignoles. Chevènement le dit à sa manière : nous vivons sous la dictature de l’émotion ! Et   » Nul  » ne mentant plus que l’homme indigné, on peut se demander si Léonarda ne viendrait pas à point nommé compenser la place donnée par ces mêmes médias au FN et à l’élection de son candidat. A croire aussi que ces apprentis sorciers, relayés par une partie de la gauche, ne se rendent même pas compte des ravages d’une telle posture dans l’opinion ? Ou, pire, que le sachant, certains à dans la majorité, pourtant parfaitement informés, en jouent pour se payer Valls et plus généralement une ligne gouvernementale jugée trop à droite. Je ne me le demande plus devant cet affligeant spectacle où le mensonge et l’irresponsabilité tiennent le devant de la scène,  tandis que le populisme prospère . Car il suffirait en effet pour arrêter cette perverse manipulation que le chef de ce gouvernement et le Président de la République fassent enfin leur métier, à savoir celui de faire respecter la loi ? Et vite ! C’est tout ce qu’une majorité de français leur demande en la présente circonstance…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Le 9 Décembre, j'écrivais ceci sur ma page Facebook : "Dans ma petite ville de Narbonne, samedi dernier, des flammes devant l'entrée de la sous-préfecture – située elle-même face au commissariat d[Lire la suite]
LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

Quelques remarques, en vrac, pour m’aider à comprendre quel sens à donner à ce mouvement dit des « Gilets Jaunes » ("GJ") 1) De la taxe carbone à la démission de Macron, ce mouvement de révolte, b[Lire la suite]
Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Comme dans toute crise sociale et politique de grande ampleur, les éléments d'une sortie positive, au sens d'un ajustement profitable à tous des rapports entre les citoyens et leurs représentants,[Lire la suite]
Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche. [Lire la suite]
Domaine de Céleyran : un scandale politico-financier !

Domaine de Céleyran : un scandale politico-financier !

      Fin scandaleuse de l'un des projets de parcs régionaux d'activités économiques voulu par Georges Frêche sur le domaine de Céleyran  (330 ha) situé sur le territoire de [Lire la suite]
Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

      C'était jeudi au conseil communautaire ! Comme prévu la délibération à l'ordre du jour portant création d'un deuxième crématorium a mis le feu aux poudres. Le groupe d'[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :