Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Bayrou’

Macron carbonise la rentrée politique, à gauche et à droite | Contre-Regard.com

Macron-a-demissionne-pour-etre-libre


Pour une sortie, c’est plutôt une rentrée politique et médiatique réussie pour Emmanuel Macron ! Pas un média qui ne parle et ne commente sa démission du gouvernement. Dans un concert quasi unanime de critiques d’une violence  inouïe. Du jamais vu ni entendu sous la « Cinquième » : traître, pour tous les tartuffes qui, à gauche, font des procès en traîtrise à François Hollande ; escroc, pour des philosophes « engagés » qui longtemps furent les propagandistes zélés d’un communisme à la mode « Mao » ;

Jules ou Hugo?

Unknown-1

François Bayrou, en prophète allumé d’un centrisme à géométrie variable, ose affirmer, dans un entretien récent, que le Revenu de Solidarité Active, “ça ne marche pas”. Qu’il a fait un “bilan précis” avec “des dizaines d’assistantes sociales de Pau”. Q’il est allé y voir.Et les journalistes locaux, eux, de n’y ” voir que du bleu “… A l’inverse de Martin Hirsch, outré, qui lui a fait observer que si rien n’avait changé c’était parce que son : “… Conseil Général ne s’est pas porté candidat. (…)” et que ” le RSA n’y est pas expérimenté ! ” Pour le béarnais, Pau ne vaut donc pas une messe mais un grossier mensonge,même lorsque ce mensonge concerne la pauvreté. Affligeant! A Narbonne, ” la montée aux extrêmes ” , elle,est plutôt du genre comique. Dans le programme de l’opposant au maire sortant, une navette fluviale est proposée entre le Théâtre et St Jean-St Pierre! Un peu comme si Delanoë proposait ce mode de transport entre Odéon et Sacré-Coeur! Après tout, pourquoi pas, il suffit de dévier les cours de la Seine et de la Robine.Rigolo! Deux villes, deux genres. ” Les misérables ” à Pau, ” Vingt mille lieux sous les mers ” à Narbonne…

     

Bayrou n’est plus de droite!

 image A propos de Ségolène Royal : “En dix mois, elle a fait ce que le PS n’a pas été capable de faire en cinq ans”, juge Arnaud Montebourg, l’un de ses porte-parole. C’est vrai ! Le dernier des dogmes qui lui restait, au P.S, vient de tomber. A Montpellier. Des ministres UDF, donc de droite, dans un gouvernement présidé par Madame Royal, et des accords de désistement aux législatives pour constituer une majorité présidentielle, voilà sa dernière initiative. Gonflée ! Qu’en pensent les Verts et le P C dont la survie dépend d’un quota de sièges qui leur assurent un groupe à l’Assemblée? Les élus du P.S ont-ils le sens du sacrifice au point de satisfaire Bayrou, Buffet et Voynet en même temps ? Ce qu’il y a de sûr, c’est que le Parti et les éléphants sont sur le cul. Et, quoiqu’il arrive, après ce coup d’état et de barre à droite, plus rien ne sera comme avant, à gauche… Sauf que Bayrou n’a aucun intérêt dans cette affaire. Son objectif, en effet, est d’occuper l’espace politique que n’a pas su, ou pu, créer le PS, et que tente de réaliser par une prise de risque considérable Ségolène. La compétition est donc lancée entre Bayrou et le P.S (avec qui aux manettes ?). Dans ces conditions, le Béarnais va donc pencher objectivement vers Sarko et subjectivement vers Ségo pendant ce deuxième tour et installer un Parti Démocrate qu’il voudrait  ressemblant, clin d’œil atlantiste, à ceux de la gauche anglo-saxonne. Son pari réussira-t-il ? Intéressant, mais incertain…Incertain, mais surtout improbable… PS : J’écrivais ces lignes le Mercredi 25. Voir l’analyse de Noblecourt dans ” Le Monde ” du Jeudi 26 en cliquant sur: ” Le bing bang social-démocrate du PS”    

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio