Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Budget2016’

Non ! les dépenses de fonctionnement de la Région Occitanie n’ont pas augmenté de 25% | Contre-Regard.com

region_languedoc-roussillon


C’est l’histoire d’une campagne de désinformation dont la Région Occitanie a fait les frais récemment. Elle a commencé par deux petites lignes publiées dans un petit billet  du Figaro du 29 septembre – insérées dans la rubrique de « potins » : Figaro-ci, Figaro-là. Deux lignes qui présentent la Région comme la championne des dépenses de fonctionnement : + 25% ! Et deux lignes immédiatement relayées par les élus du Front National au Conseil Régional, et Ménard, qui ne l’est pas, en tête.

La “manif” démago des maires contre la diminution des dotations de l’État…

 

fsPq02SWÀ l’appel de l’Association des Maires de France (AMF) présidée par François Baroin, élus et maires se sont mobilisés samedi dernier un peu partout en France pour dénoncer la baisse des dotations de l’État aux collectivités locales, qui pèse lourdement sur le budget des communes et menace selon eux les services publics. Les pauvres! Une manifestation, sébile à la main. Gonflés nos édiles! Rappelons d’abord que François Baroin, lui même, quand il était aux “affaires” dans le gouvernement Fillon, a défendu et mis en oeuvre ces mesures, afin d’inciter les collectivités locales, génétiquement rétives, à participer à l’effort national de diminution des dépenses et des déficits publics. Manuel Valls, poursuit, et il a raison. Pourquoi? Pour une raison simple: c’est tout simplement le seul levier que peut actionner l’État pour les y contraindre,  leurs dépenses de fonctionnement, de personnel surtout, ne cessant d’augmenter (voir le lien en 3). Et que l’on ne vienne pas me dire, comme le serinent nos élus, qu’elles seraient, de ce fait, dans l’obligation d’augmenter conséquemment leurs impôts ou leurs emprunts (ce qui est rigoureusement pareil, l’emprunt étant de la fiscalité différée…) pour maintenir le nombre et la qualité de leurs services publics… Un chantage digne de Sud-rail…