Contre-Regards

par Michel SANTO

Non ! les dépenses de fonctionnement de la Région Occitanie n’ont pas augmenté de 25% | Contre-Regard.com

region_languedoc-roussillon


C’est l’histoire d’une campagne de désinformation dont la Région Occitanie a fait les frais récemment. Elle a commencé par deux petites lignes publiées dans un petit billet  du Figaro du 29 septembre – insérées dans la rubrique de « potins » : Figaro-ci, Figaro-là. Deux lignes qui présentent la Région comme la championne des dépenses de fonctionnement : + 25% ! Et deux lignes immédiatement relayées par les élus du Front National au Conseil Régional, et Ménard, qui ne l’est pas, en tête.

Le problème  est que cette information est fausse, même si elle présente formellement un caractère de vérité. Je m’explique ! Vrai, car le document budgétaire montre bien une augmentation de 25 %, mais « fausse » parce que cette augmentation de plus de 320 millions d’euros correspond principalement à la gestion par la Région des Fonds Européens – pré affectés en dépenses et totalement financés en recettes. De sorte qu’à « périmètre identique » aux années antérieures et 2015 notamment, l’augmentation n’est que de 1,5% – c’est à dire légèrement supérieure à l’inflation.

Le plus surprenant dans cette affaire est que Dominique Reynié a  repris cette vraie-fausse information, en concluant son post sur Facebook par un « Nous allons tout droit au désastre ». Inutile de préciser que sa notoriété aidant il a fait un « carton ». Il suffisait pourtant avant de s’emballer et d’emballer dans un tourbillon de commentaires tous ses lecteurs et suiveurs d’aller voir sur le site de la Région Occitanie à quoi correspondait ce pourcentage balancé dans la toile médiatique par le Figaro.

Et de s’intéresser à d’autres chiffres beaucoup plus inquiétants, par exemple l’évolution de la capacité d’autofinancement net en continuelle baisse depuis 2010. Avec pour  conséquences, dans un environnement marqué par la baisse des dotations de l’Etat et la maîtrise des déficits publics, comme le note un rapport du Sénat : « une généralisation des impasses financières pour les collectivités à horizon 2018″, un accroissement brutal de l’endettement et un doublement de la capacité de désendettement des Régions – près de 11 ans en 2018, soit un niveau supérieur au seuil d’alerte d’environ 9 ans fréquemment retenu par les analystes financiers.  Une trajectoire identique à celle envisagée par la Région Occitanie dans son rapport de présentation du budget. 

Là en effet est le seul et vrai problème auquel sont confrontés les élus régionaux, et non dans une fantasmatique augmentation – fausse encore une fois – des dépenses de fonctionnement. Une contrainte qui  cependant pourrait être levée si madame Delga et sa majorité faisaient la démonstration que la réforme territoriale est génératrice de gains de productivité, d’économies d’échelles pour sa collectivité ; ce qui était l’objectif visé par la loi  portant fusion des régions…  Mais démonstration difficile, j’en conviens, pour ne pas dire impossible,  dans cette année 2016 de transition …

Note : les liens sont surlignés en rouge

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :