Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘FN’

Le feu est dans la maison France ! …

Le feu est dans la maison France ! ...

État des lieux, rapide et succint – à chacun d’éventuellement le compléter – ,après le séisme électoral du 25 Mai – qui pourra désormais chanter  » le joli petit mois de mai  » ?…

Un président disqualifié et inaudible, une majorité divisée au bord de la rupture , une opinion désorientée et dans l’angoisse, une opposition de droite empêtrée dans ses affaires et paralysée par une guerre de chefs peu crédibles …

À Gauche, ne reste à l’exécutif que la réforme des collectivités territoriales pour marquer le restant de ce quinquennat . Voulue par l’opinion , elle est cependant très loin de ses préoccupations et de nombreux élus de gauche et de droite n’en veulent pas … Où elle se fera aux forceps contre une majorité d’entre eux ( voir mon récent billet sur la manifestation  » syndicale  » de la classe politique régionale ), ou elle ne se fera pas , ou à minima , et dans les deux cas ne rapportera de toute façon pas de gains électoraux à ses promoteurs .

À droite, après l’humiliation d’hier, son principal parti est en pleine crise .

Des règlements de comptes violents se préparent sur fond d’affaires financières qui pourraient mettre en péril l’existence même de l’UMP . Qui est à même de nettoyer ses écuries ? Tant que pèse l’hypothèque Sarkozy , personne ! Ou il se retire de la course de lui même ou il en est sorti par l’affaire Bygmalion … Ou il se lance sur un champ de ruines ! Quoiqu’il en soit la question demeure : l’UMP ( ?! ) sera – t – elle capable de se doter d’un leader incontestable à l’autorité nécessaire pour faire entendre au pays la vérité sur son état et pour définir les conditions propres à sa restauration. Le compte à rebours à commencé et le temps presse . Et manque ! …

Le centre … n’en parlons pas !

Quant au FN, les deux verrous de la diabolisation et du Front républicain ayant sauté , il est désormais au centre du jeu politique avec une cheffe , un discours , une stratégie ( démolir la droite de gouvernement et s’emparer de son hégémonie dans le champ politique, idéologique et moral ) … l’Élysée dans la ligne de mire !

Bref ! toutes les conditions d’une crise de régime sont réunies – même si la Constitution protège le Président et son gouvernement – dont la prochaine cristallisation électorale pourrait être , sera ? , l’échéance des régionales à l’automne 2015 . C’est à dire demain …

Le feu est dans la maison France !

Tristesse et désolation

imagesAprès ma réaction « à chaud », à la suite du résultat électoral d’hier soir, je ne ressens ce matin que tristesse et accablement:

–          Ce résultat me paraît signer l’agonie du courant politique auquel je me rattache en profondeur, celui des gaullistes favorables à l’Europe unie des nations, au principe de réalité, au renouveau de la France par l’effort, l’ouverture au monde et le rejet de la démagogie. Que reste-t-il de ce courant, broyé entre le politiquement correct et la dérive extrémiste de la vie politique? Et comment peut-on le sauver?

–          Le triomphe (même de surface, même exagéré) du fn me blesse profondément dans mon patriotisme, dans ma fierté nationale, au regard de l’image qu’il donne de mon pays en Europe et dans le monde, songeant en particulier aux déclarations et aux positions que ce parti incarne.

–          La jubilation hystérique de la presse et des médias ce matin (« la France Front national », etc.) me conforte dans ce que je pressens depuis si longtemps : ce résultat a été volontairement favorisé par le monde de la presse et des médias en quête de sensationnel et dans l’objectif d’embrouiller le jeu politique, de diaboliser les débats de fond, de noyer le désastre politique en cours.

–          Le fn en tête, avec environ 10% du corps électoral, crée une situation qui marque une nouvelle étape dans la décomposition convulsive de la vie politique, et l’éloigne toujours davantage de toute perspective de constitution d’une majorité déterminée à résoudre les problèmes de notre pays, économiques, sociétaux, institutionnels, Européens.

–          Les événements en train de se produire nous montrent une classe politique qui exclut toute auto critique et remise en cause, s’accrochant à ses dogmes et ses rentes de situation. Il est tout simplement hallucinant que le président de l’ump, dont ce résultat par lequel l’ump perd le leadership de l’opposition, signe l’échec personnel,  n’ait pas remis sa démission hier soir, sur le champ. Quant au pouvoir en place, qui répond en annonçant une « baisse d’impôt », mieux vaut ne même pas en parler.

–          Le paysage politique français se trouve ainsi de plus en plus à la fois fragmenté et gelé, figé, cimenté dans sa propre médiocrité, n’offrant aucune issue, aucune perspective d’avenir. 10% de l’électorat ont voulu punir la classe politique pour s’être détournée des préoccupations des Français au profit de ses propres intérêts. Malheureusement, ils ont surtout atteint la France. La plongée en enfer n’est donc pas terminée…

Continuons d’échanger, essayons de garder le moral  en cultivant nos projets personnels et nos vies privées, et tenons nous prêt si la grande force de l’histoire nous apporte des jours meilleurs.

Maxime TANDONNET

LireLire

Réflexions à chaud sur de noires élections européennes …

Réflexions à chaud sur de noires élections européennes ...

Selon les premières estimations réalisées par les instituts Harris Interactive et Ipsos, le Front national recueillerait entre 24,5% et 26% des voix, l’UMP 20% à 21%, le PS et le PRG 14% à 15%, l’UDI et le MoDem 9% à 10,5%, EELV 9% à 9,5% et le Front de gauche autour de 6,5%. Les autres partis termineraient sous la barre des 5%, score nécessaire au niveau d’une des huit grandes circonscriptions pour obtenir un siège d’eurodéputé.

Le Front national vainqueur incontestable de cette élection quadruple donc son score d’il y a cinq ans . L’UMP échoue à obtenir la première place et perd huit points par rapport à son score de 2009, et le centre droit: aujourd’hui alliés dans l’Alternative, le MoDem et l’UDI obtient deux petits points de plus que le Modem seul en 2009.

Pour le PS, il s’agit d’une véritable débâcle, puisqu’il se retrouve avec un score électoral égal ou presque à celui des européennes de 1994 (14,49%). Sans que cela profite aux autres formations de gauche, EELV divisant quasiment son score par deux par rapport à ses 16,3% de 2009, notamment …

Voilà pour les faits ! Pour les commentaires, d’abord une profonde tristesse et une grande honte à voir ainsi notre pays donner une image de lui aussi contraire aux valeurs qu’il sût incarner tout au long de son histoire ; des valeurs et des principes dans lesquels se reconnaissent encore tant de peuples ; des peuples qui demain se tourneront vers nous pour nous demander d’où vient ce mal qui infecte ainsi notre identité et atteint notre honneur .

Ce mal, contrairement à tout ce que je viens d’entendre à l’instant , ne vient pas de l’Europe mais de France et de France principalement . C’est le mal du mensonge, de l’absence de courage , de la division et du déshonneur , parfois .

Cela fait plus de 30 ans en effet que nos élites politiques mentent aux français en leur faisant croire que la situation économique et financière n’est pas aussi grave que ce qu’en disent les mauvais augures ; plus de 30 ans , et à coups d’alternances , qu’on recule et reporte sans cesse les réformes de structures nécessaires en pariant sur des réformes sociétales pour masquer le manque d’audace à affronter les problèmes de fond ; plus de 30 ans que s’affrontent des majorités plus préoccupées de conserver ou de conquérir des postes et des pouvoirs que de l’intérêt de tous et de celui de l’Etat ; plus de 30 ans enfin que de scandales en affaires et compromissions les partis de gouvernement payent le prix d’affairistes et d’ambitieux prospérant en leur sein … À Paris et en province !

Le reste, je veux dire la responsabilité, l’éloignement , que sais je encore , de l’Europe, ne tient pas ! Même si elle est le bouc émissaire facile et favori de nos gouvernements qui orientent sans cesse vers elle nos frustrations et nos peurs.

Oui, la situation est sérieuse et grave . Mais rien n’est jamais acquis !

Que le gouvernement et sa majorité se concentrent sur l’essentiel ; que l’opposition s’organise et crédibilise son projet ; que des compromis s’établissent sur des réformes de structures ; que les actions suivent, y compris et surtout contre des élus qui , comme ceux de ma région Languedoc-Roussillon, ne veulent rien entendre aux réformes les concernant ; que soient abordés enfin, sans concessions et sans démagogie, les problèmes touchant à la sécurité et à l’immigration et , j’en suis convaincu, nous n’aurons plus à revivre de soirée électorale aussi désespérante .

Vivement demain !

À Béziers, Robert Ménard nettoie ! …

170x170-ct

Ménard n’aménage pas sa ville il y fait le ménage ! C’est un maire ménageur .

Crottes de chien dans les rues, linges étendus et tapis battus aux fenêtres sont désormais interdit chez notre voisine biterroise .

Sur cette lancée, demain le seront aussi escabeaux et vélos aux balcons , paraboles et drapeaux aux façades , urinages et déféquages sur les trottoirs …

C’est grand, c’est beau … c’est propre !

Avec Ménard et les amis de Marine, il fallait s’y attendre. À Béziers désormais … on nettoie et on lave plus blanc !

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio