Contre-Regards

par Michel SANTO

Non, Manuel Valls ! notre pays ne se donnera pas à Marine Le Pen .

Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen, a déclaré Manuel Valls, ce samedi 14 juin devant le conseil national du parti socialiste. Le pense-t-il vraiment, alors que plus de 70% des français considèrent détestable l’image du FN.

Sérieusement, croit-il que les électeurs ont passé à l’écumoire de la dédiabolisation les postures, “mots” et propositions scandaleuses de ses dirigeants ? Considère-t-il  enfin  notre peuple intrinsèquement porté à se reconnaître dans des idéologies “fascisantes”, comme ne cesse d’en débattre et de le présenter une grande partie de notre classe “intellectuelle ” ( B.H.L … ). Sommes nous vraiment au bord de cet abîme politique et moral ? Et ces sempiternels débats dans nos journaux, télés et radios qui placent le petit cercle des amis de Marine au centre de la vie politique ! À croire  que ce pays  tourne exclusivement ou presque autour d’un axe idéologique manichéen construit sur le rejet de “l’Autre” ( l’Amérique, l’Europe, l’immigré …) . Au point de se demander encore si , au fond d’eux mêmes, nos faiseurs d’opinion ne désirent pas le chaos qu’ils font semblent de redouter. Non , si le FN existe, monsieur le premier ministre, il le doit à la lâcheté de la droite républicaine et à celle d’une gauche réformiste incapable d’assumer sur le plan idéologique, politique et intellectuel ce pourquoi elle est faite : gouverner ! Vous le savez ! Notre peuple n’est pas responsable de cette situation, comme il n’est pas prêt à se donner à Marine Le Pen ! Regardez vos troupes et la détestation sourde d’une grande partie d’entre elles à votre égard . N’y voyez vous  pas la preuve de ce déni de la réalité économique et sociale ? Arriverez vous, du poste que vous occupez, à refonder votre parti sur d’autres bases que la seule dénonciation morale et idéologique de vos adversaires ? Je l’espère et le souhaite, moins pour lui que pour la France. Comme je l’espère aussi pour  celui de vos concurrents de l’autre rive républicaine, empêtrés dans les affaires , des luttes de clans mortifères et sans stratégie clairement exprimée … Le temps vous est compté , mais, ce que je sais , c’est que celui de vos adversaires, dans votre propre camp , l’est plus encore … Pour en finir avec eux, et plus rien désormais n’étant à perdre, il suffit  que vous fassiez preuve maintenant de courage et de volonté . Votre destin se joue en ce moment !

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Baquerin

    |

    Aucun parti politique ne pourra faire pire que le PS sous le mandat de Hollande.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

C'est dans les titres de la rubrique "Faits divers" des journaux de province que l'on trouve des merveilles d'humour. Les préposés à ces rubriques y lâchent parfois quelques beaux traits d'esprit — d'[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :