Contre-Regards

par Michel SANTO

Toulouse-Montpellier : un exemple de coopération métropolitaine symbolique, mais exemplaire ! | Contre-Regard.com

collageit


C’est le 4 et le 5 Novembre que Futurapolis va ouvrir ses portes sur le futur de la recherche et de l’innovation à Toulouse. Un moment symboliquement important dans l’affirmation des deux grandes métropoles – Toulouse et Montpellier – de la Région Occitanie. En effet le soutien institutionnel apporté à cette manifestation par leurs deux présidents, messieurs Jean-Luc Moudenc et Philippe Saurel, apporte  opportunément un clair démenti à l’esprit de concurrence qui, selon certains, devraient nécessairement les faire diverger dans leur stratégie de développement; et ce au motif de leur différence de positionnement idéologique et politique. Le message envoyé à la Région, et à sa présidente madame Carole Delga, est donc clair : la promotion territoriale par le développement économique, l’innovation et les transferts de technologie passe aussi et surtout par la coopération des deux métropoles. L’occasion aussi de lui rappeler que les aires urbaines de Toulouse et Montpellier se classent au deuxième rang pour la première et au cinquième pour la seconde par leur taux de cadres dans la seule fonction métropolitaine “conception-recherche”, notamment. Une coopération métropolitaine qui prend d’autant plus de relief que la Région s’est retirée, pour cette édition 2016, d’un partenariat pourtant engagé dès 2012 par Martin Malvy. Sur un plan plus général, enfin, si jusqu’ici les projecteurs étaient dirigés vers l’institution régionale, il est bon de rappeler aussi, pour bien mesurer les forces institutionnelles en présence, et les coopérations à venir, qu’avec un budget consolidé de 2,4 milliards d’euros les deux métropoles font presque jeu égal avec la Région Occitanie – 2,9 milliards d’euros. Et que les deux aires urbaines concentrent près de 33% de la population régionale… C’est dire que cette première coopération métropolitaine sera assurément suivie d’autres, dans d’autres domaines : sans ou avec la Région !

         

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio