Contre-Regards

par Michel SANTO

Turlupinades.

      Unknown-5Deux têtes de coq, et, en légende : « Le virus revient au galop ». Sans rire ! C’était dans le Midi Libre du dimanche 4 février. Imaginez un virus monté et cravaché par un jockey ! Avec en ligne de mire un élevage industriel de dindes. C’est un peu ce qui s’est passé à la Région hier avec le retour de Frêche. Remis en selle par ses amis, insultes, quolibets et humiliations ont fini par briser les défenses immunitaires des plus résistants. Au point que J.Blanc, atteint par les turlutaines de son rival, a fait une petite crise de ségolitude en lâchant un « turbulé » en lieu et place de turbulante. Il paraît que, selon monsieur Garner, pour changer efficacement les mentalités, les dirigeants politiques disposeraient de deux outils décisifs : « les histoires qu’ils racontent et les vies qu’ils mènent ». Eh bien ! avec notre Turlupin montpelliérain et ses amis on est gâté. Mieux vaut les ignorer. Pour ne pas finir comme eux. Parasités et sans défenses morales…  

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire