Contre-Regards

par Michel SANTO

Un édito imbuvable!

« Avouons et, réjouissons-en nous, que depuis quelques jours un vrai débat sur l’Europe est au centre des discussions politiques. Voulons-nous d’un périmètre à 27 privilégiant la social-démocratie ? D’une Europe protectionniste? Mais débattons intelligemment de cet avenir qui se dessine devant nous. Il est encore temps. Demain, il sera trop tard. Surtout avec plus de 50 % d’abstention. » Voilà qui est dit…Par Y.Marec dans son édito du jour du Midi Libre.
La veille, Claude Sérillon ( qui ressemble de plus en plus au célèbre facteur! sous ses airs d’enfant de choeur un embrigadé de la pensée…) nous refaisait , lui, bêtement, le coup du plombier polonais pour appeler à s’opposer à  » une europe libérale  » ( à noter le changement de qualificatif et la quasi disparition dans la rhétorique médiatico-politicienne de celui  » d’ultralibéral  » )
Son truc? le vin rosé tchèque fait d’un mélange de rouge et de blanc! Dont il ose comparer les effets sur  » nos  » viticulteurs à ceux des exportations agricoles occidentales sur les agriculteurs africains…
Le degré zéro de la pensée et un édito imbuvable!

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

      Narbonne fut grande, capitale aussi d'une vaste province romaine. Elle ne l'est plus depuis des lustres et ne le sera plus jamais. Ce qui ne l'empêche pas d'honorablement t[Lire la suite]
Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

      Bon ! je ne vais pas en rajouter à la "déferlante" de féroces critiques qui s'abattent sur Laurent Wauquiez depuis sa désormais célèbre conférence donnée dans une "gran[Lire la suite]
Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

      À La fin des années 1970, Tout va mal dans la vie de Paul Auster. Son mariage se déglingue ; l’argent manque, l'inspiration et la force d’écrire des fictions, aussi. Il[Lire la suite]