Contre-Regards

par Michel SANTO

Une découverte « antique » majeure jouxtant le Musée Régional de la Narbonne Antique…

     

Narbonne n’échappe pas à sa réputation. Un coup de pelle mécanique sur tout ou partie de son territoire et son passé romain est mis au jour. Le plus extra-ordinaire est le lieu (et l’importance) de cette récente découverte : un terrain mitoyen à l’emprise du MuRena, le musée régional de la Narbonne antique. Plus de 100 tombes romaines gisaient en effet sous des mètres cubes de terres réservées au futur quartier des Berges de la Robine. Les fouilles à venir devraient donc prendre de l’ampleur, ce que la société Alenis (aménageur de cette ZAC) devrait bientôt confirmer. Mais reste la question : que faire après ? Réenterrer, si je puis dire, ce « matériel antique » ou valoriser ce site en le transformant en un « parcours thématique et pédagogique » dans le prolongement et sous la responsabilité du MuRena ? Une dernière option qui n’est pas sans conséquences financières, notamment ; et un contexte et un débat qui n’est pas sans me rappeler celui, vif, qui avait opposé alors, jusqu’au sein du conseil municipal de Narbonne, les partisans de l’enfouissement du tronçon de la Voie Domitienne découvert à l’occasion de travaux engagés place de l’hôtel de ville, à ceux qui voulaient le conserver à l’air libre et le mettre en valeur. Tranché en faveur des seconds, l’histoire a démontré depuis tous les bénéfices touristiques tirés de cette prise de décision. Il est des « coups de pelle », parfois, miraculeux… Celui  donné récemment sur les « Berges de la Robine » présente-t-il le même caractère ; offrira-t-il ou pas l’ensemble patrimonial romain de grande importance qui manque au MuReNa ? En attendant le résultat de fouilles plus approfondies, le débat mérite tout de même d’être lancé…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • André DELPOUX

    |

    Le MuRéNa étant géré par la Région, cela m’étonnerait qu’elle accepte de mettre en valeur ce site de fouilles. Je fais partie du site du Clos de la Lombarde et nous nous « battons » pour que la région reconnaisse notre site afin que celui-ci fasse partie du circuit antique romain (Horéum, anphoralis,…) alors que la moitié de ce qu’il y aura dans ce musée viendra du Clos.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’i[Lire la suite]
Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel [Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :