Contre-Regards

par Michel SANTO

Une découverte “antique” majeure jouxtant le Musée Régional de la Narbonne Antique…

     

Narbonne n’échappe pas à sa réputation. Un coup de pelle mécanique sur tout ou partie de son territoire et son passé romain est mis au jour. Le plus extra-ordinaire est le lieu (et l’importance) de cette récente découverte : un terrain mitoyen à l’emprise du MuRena, le musée régional de la Narbonne antique. Plus de 100 tombes romaines gisaient en effet sous des mètres cubes de terres réservées au futur quartier des Berges de la Robine. Les fouilles à venir devraient donc prendre de l’ampleur, ce que la société Alenis (aménageur de cette ZAC) devrait bientôt confirmer. Mais reste la question : que faire après ? Réenterrer, si je puis dire, ce “matériel antique” ou valoriser ce site en le transformant en un “parcours thématique et pédagogique” dans le prolongement et sous la responsabilité du MuRena ? Une dernière option qui n’est pas sans conséquences financières, notamment ; et un contexte et un débat qui n’est pas sans me rappeler celui, vif, qui avait opposé alors, jusqu’au sein du conseil municipal de Narbonne, les partisans de l’enfouissement du tronçon de la Voie Domitienne découvert à l’occasion de travaux engagés place de l’hôtel de ville, à ceux qui voulaient le conserver à l’air libre et le mettre en valeur. Tranché en faveur des seconds, l’histoire a démontré depuis tous les bénéfices touristiques tirés de cette prise de décision. Il est des “coups de pelle”, parfois, miraculeux… Celui  donné récemment sur les “Berges de la Robine” présente-t-il le même caractère ; offrira-t-il ou pas l’ensemble patrimonial romain de grande importance qui manque au MuReNa ? En attendant le résultat de fouilles plus approfondies, le débat mérite tout de même d’être lancé…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    André DELPOUX

    |

    Le MuRéNa étant géré par la Région, cela m’étonnerait qu’elle accepte de mettre en valeur ce site de fouilles. Je fais partie du site du Clos de la Lombarde et nous nous “battons” pour que la région reconnaisse notre site afin que celui-ci fasse partie du circuit antique romain (Horéum, anphoralis,…) alors que la moitié de ce qu’il y aura dans ce musée viendra du Clos.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Carnet : semaine 38 !

Carnet : semaine 38 !

Lecture : Marcel Gauchet, pour Books (Hors série) : « La démarche critique se voulait libératrice. Mais elle a engendré une défiance généralisée à l’égard des faits les mieux attestés, des connaissanc[Lire la suite]
Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

      Dans mon billet du 9 septembre « Un rassemblement des forces de gauche, vraiment », j’écrivais ceci : «… Conséquemment, troisième remarque, cette plate-forme, dan[Lire la suite]
Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

        Extraits de sa postface Ce livre n’appartient que bien superficiellement à l’Histoire. S’il a surnagé, ce n’est pas pour avoir peint tels épisodes de la révo[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

    Par une ordonnance du 27 août 2019, le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’exécution de l'arrêté du maire de Langoët, arrêté municipal réglementant [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :