Contre-Regards

par Michel SANTO

Une petite correspondance avec Charles Juliet!

J’ai, avec Charles Juliet, des amis communs : mon boulanger et ma boulangère. Avant de s’installer à Narbonne, ils lui vendaient du pain, dans le petit village de Jujurieux, rue de l’Église, dans l’Ain. Dans une chronique de septembre 2014, j’ai raconté comment, mon boulanger suivant mes écrits, nous nous étions trouvés dans cette compagnie de coeur, si je puis dire. Toujours est-il que Charles Juliet a répondu à la petite lettre d’Adelyne, qu’elle avait accompagné d’un de mes textes le concernant.

  IMG_1181  

Un gentil petit mot, avec la promesse d’une rencontre:

IMG_0547  

Et en cadeau, ce merveilleux texte sur Cézanne et Shitao:

IMG_1182

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Giloup

    |

    Merci Michel, le feuilleton continuera je pense pour nos âmes sincères. Giloup

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Bruxelles, formes d’une ville en forme…

Bruxelles, formes d’une ville en forme…

    Marie Demunter et Laurent Bonneau publient Bruxelles, un livre de photos et dessins dont le sujet est la capitale de la Belgique et de l’Europe. On avait déjà vu Laurent Bonneau[Lire la suite]
Narbonnaise : Quand des "dindons de la farce" posent un vrai problème de ménagement du territoire !

Narbonnaise : Quand des "dindons de la farce" posent un vrai problème de ménagement du territoire !

    Un membre actif du collectif baptisé “les dindons de la farce” m'a adressé un courriel pour m'informer de leur opposition à l'implantation d'une prison et d'une aire réservée aux "ge[Lire la suite]
À quoi bon 120 journalistes "accrédités à l’Elysée" !

À quoi bon 120 journalistes "accrédités à l’Elysée" !

      J'apprends à la lecture de la Matinale du journal (de référence !? l'est-il encore, vraiment ?) qu'Emmanuel Macron avait fini par accepter l’invitation de l’association de [Lire la suite]