Contre-Regards

par Michel SANTO

Valls ne tombera pas, le scénario était joué d’avance!

89189124_pLe feuilleton est bien scénarisé. Avec Valls en super héros face à des frondeurs siégeant à la fête de l’Huma, coachés par une Martine Aubry en pleine braderie et chatouillés par un Melenchon kervialisé, son succès médiatique était assuré. Va-t-il tomber ? titrent ce matin encore, journaux et télés.

Mais qui peut croire que ce gouvernement sera mis dans quelques heures dans l’obligation de démissionner? On comprend bien  la dramatisation voulue par Valls et les médias. Il sortira de l’hémicycle et de la tempête médiatique en capitaine courageux , et les journaux auront capté dans leurs filets lecteurs et placards publicitaires. Quant au fond de la politique menée et de sa gouvernance, parions sans risque que le cap et le même équipage seront maintenus. Personne n’a intérêt qu’il en soit autrement , ni à Gauche, ni à Droite. Ni le pays! Laissons donc aller jusqu’au bout de sa logique nos gouvernants. La clarification politique n’en est qu’à ses débuts. Valls  fait œuvre de pédagogie auprès d’un électorat de gauche qui ne voulait pas entendre parler de réformes quand la droite voulait en discuter, et accélère ainsi aussi la transformation idéologique de son propre parti. Un terrain qui devrait être favorable à une opposition organisée et claire sur ses objectifs, comme sur ses intentions. Le problème est plutôt de ce côté ci de l’échiquier politique, qui crée de l’angoisse, de la frustration et du ressentiment. Il est temps que celui autour duquel se construit épisode par épisode le film de son retour sur scène apparaisse en pleine lumière. Sa sortie commerciale et politique est proche, le “spectacle” pourra alors véritablement commencer… Dans une situation économique et sociale tendue et devant des menaces de toute nature, cette clarification des enjeux et des acteurs politiques est en effet d’une ardente nécessité. Les français en ont assez des navets dans le genre science-fiction ou  vaudeville plus ou moins graveleux. Ils veulent de l’action bien construite et des interprètes à la hauteur de leur rôle …

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Excellent billet.

    Reply

  • Avatar

    sonia

    |

    beaucoup de problemes dans le monde qui font qu’accroitre les debats!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :