Contre-Regards

par Michel SANTO

Virage à droite!



Après la rédemption du peuple américain par Obama, le retour du principe de réalité de la politique américaine. Voici ce qu’en rapporte Le Point:
Mon premier a voté en 2002 pour l’invasion de l’Irak. Mon second y a dirigé l'”escalade” (le “surge”) qui a permis aux forces d’occupation américaines de briser les reins de l’insurrection. Mon troisième a commandé le corps d’élite des armées, approuvé l’invasion de l’Irak et l’escalade, et ne cache pas son amitié pour l’ex-candidat conservateur à la présidence, le faucon John McCain.
Mon tout – Hillary Clinton, Robert Gates et James Jones – constitue le “cabinet de guerre” que le futur président démocrate des États-Unis, Barack Obama, a présenté lundi matin dans son fief de Chicago. On se souvient qu’il a été élu, il y a un mois à peine, en dénonçant l’invasion et l’occupation de l’Irak, en affirmant que l'”escalade” y était vouée à l’échec, et en battant le républicain McCain qu’il dénonçait comme un dangereux belliciste décidé à poursuivre la guerre
.”
lire la suite…. 

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    phthoreux

    |

    Toujours aussi bon de lire vos petits billets incisifs et pertinents. La stratégie réaliste d’Obama s’inscrit en définitive dans les pas de celle si honnie de George W. Bush ! Joli retournement de situation qui va en énerver plus d’un…j’espère sincèrement que cette sordide hisoire de siège de député est dénuée de fondement susceptible de ternir d’emblée sa légitimité…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :