Contre-Regards

par Michel SANTO

Voltaire et Turgot.

Quel tintouin! En lançant son pavé ” libéral ” dans la mare sémantique du PS, Delanoë a réussi son coup. Le voilà désormais, avec ses mots, au centre d’un débat interne qui, malgré les coups de boutoir d’un Manuel Valls, tardait à se déployer. Un débat que certains voudraient évacuer en le limitant à une seule querelle de mots ( F. Hollande ) ou à l’affrontement prématuré de présidentiables ( Montebourg ). Alors qu’en se prononçant à la fois pour le libéralisme politique et le libéralisme économique tout en insistant sur la fonction régulatrice de l’ Etat, le maire de Paris réconcilie la pratique gouvernementale des socialistes, leurs discours et leur doctrine avec la réalité.Contrairement à ses opposants qui voudraient Voltaire sans son ami Turgot, lui, se réfère implicitement aux deux.C’est à ce genre de prise de risques qu’on reconnaît un homme politique de premier plan.Nul doute qu’il va maintenir la pression pour rester au coeur du renouveau doctrinal du PS et pousser les socialistes français à se libérer de leur sur-moi marxo-jacobin. Ce verrou sauté, après, il faudra travailler et ne pas se contenter de dire que ” le parti…restera le parti de l’impôt et des fonctionnaires ” pour s’affirmer de gauche. Parions sur cette séquence, il y va aussi de l’intérêt de la France, qui a bien besoin d’une opposition enfin audible…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio