Contre-Regards

par Michel SANTO

A la manière, et avec quelques mots, de La Bruyère.

n.jpgCe matin, dans la presse locale, un homme,court de taille et interminable de fatuité. Il ya des gens comme ça à qui les honneurs politiques arrivent comme un accident.Ils finissent toujours par se trouver dignes de leur étoile et croient avoir de l’esprit. Ajouterai-je qu’ils épouvantent et qu’ils déshonorent ceux qui ont quelque part à leur élévation.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • YYYYY

    |

    C’est vrai que j’ai aussi vu dans la presse locale cet homme interminable de fatuité…Après des engagements politiques assumés, il voulait se comporter en statue du commandeur, au dessus de la mélée et en donneur de leçon…Mais les masqUes sont tombés aujourd’hui dans la presse locale..A bien c’était vous que j’ai vu!!!Bien cordialement

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

     Tiens, vous revoilà donc courageux anonyme à la pensée courte et à la langue vile. Le style est l’homme même disais Buffon et je cède à l’envie de faire connaître le vôtre aux lecteurs de ce blog.Ils ne manqueront pas d’ apprécier sans doute l’étendue et la sagacité de votre esprit… Ah! il faut que je vous précise quand même que mon petit billet ne « visait  » pas J. Bascou. Réfléchissait un peu si ce n’est pas trop vous demander…Vous me permettrez de vous dire enfin que j’ai beaucoup plus de respect pour J. Bascou, et de nombreux membres de son équipe, que vous ne semblait en avoir pour lui. Si j’ en juge en effet par l’expression de vos vertus….

    Reply

  • YYYYYY

    |

    La censure sévit ici aussi. C’est à déplorer pour quelquun qui se dit éclairé…

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Nenni! La preuve, vous êtes toujours bien là et je garde précieusement vos commentaires… Ils témoignent de votre courage et de votre hauteur de vue… et je tiens à ce que mes lecteurs 
    goûtent votre esprit.

    Reply

  • YYYYY

    |

    Que nenni??? Pourtant un précédent message a bien été censuré…..Suite à votre précédent commentaire , je souhaitais juste vous faire remarquer que vous aviez trouver M. Bascou dans mon  messsage alors que je ne faisais nullement référence à lui dans mmon commentaire….Mais peut être était-ce votre envie d’en découdre avec certains de vos bouc-émissaires préférés (Bascou et on comprends pourquoi vu votre engagement auprès de M. Moynier ou encore les socialistes audois et l’on comprend encore une fois pourquoi…) vous faisaient lire ces références…..Bien cordialement quand même

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Oh là là là! Que de fautes, que de fautes et de confusion,comme disait mon tonton Mac… Et pour le reste, je vous le concède bien volontiers, je préfère André Vézhinet ( sénateur PS du 34 ) qui
    sait dire avec courage et dignité à George Frêche ( brr! brr!) ce qu’il pense de son comportement indigne d’un homme de gauche, plutôt que celui de ceux qui semblent avoir votre sympathie :
    les socialistes audois. Et que je trouve d’une complaisance, disons intéressée… Enfin pas tous, mais pour ceux qui n’en pensent pas moins, j’en connais beaucoup,certains sont même de mes amis (
    ça vous étonne?), je trouve que leur silence délégitime les valeurs que, par ailleurs, ils promeuvent… Contribuant ainsi au cynisme et au relativisme moral ambiant… Hélas!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :