Contre-Regards

par Michel SANTO

A la manière, et avec quelques mots, de La Bruyère.

n.jpgCe matin, dans la presse locale, un homme,court de taille et interminable de fatuité. Il ya des gens comme ça à qui les honneurs politiques arrivent comme un accident.Ils finissent toujours par se trouver dignes de leur étoile et croient avoir de l’esprit. Ajouterai-je qu’ils épouvantent et qu’ils déshonorent ceux qui ont quelque part à leur élévation.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Avatar

    YYYYY

    |

    C’est vrai que j’ai aussi vu dans la presse locale cet homme interminable de fatuité…Après des engagements politiques assumés, il voulait se comporter en statue du commandeur, au dessus de la mélée et en donneur de leçon…Mais les masqUes sont tombés aujourd’hui dans la presse locale..A bien c’était vous que j’ai vu!!!Bien cordialement

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

     Tiens, vous revoilà donc courageux anonyme à la pensée courte et à la langue vile. Le style est l’homme même disais Buffon et je cède à l’envie de faire connaître le vôtre aux lecteurs de ce blog.Ils ne manqueront pas d’ apprécier sans doute l’étendue et la sagacité de votre esprit… Ah! il faut que je vous précise quand même que mon petit billet ne “visait ” pas J. Bascou. Réfléchissait un peu si ce n’est pas trop vous demander…Vous me permettrez de vous dire enfin que j’ai beaucoup plus de respect pour J. Bascou, et de nombreux membres de son équipe, que vous ne semblait en avoir pour lui. Si j’ en juge en effet par l’expression de vos vertus….

    Reply

  • Avatar

    YYYYYY

    |

    La censure sévit ici aussi. C’est à déplorer pour quelquun qui se dit éclairé…

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Nenni! La preuve, vous êtes toujours bien là et je garde précieusement vos commentaires… Ils témoignent de votre courage et de votre hauteur de vue… et je tiens à ce que mes lecteurs 
    goûtent votre esprit.

    Reply

  • Avatar

    YYYYY

    |

    Que nenni??? Pourtant un précédent message a bien été censuré…..Suite à votre précédent commentaire , je souhaitais juste vous faire remarquer que vous aviez trouver M. Bascou dans mon  messsage alors que je ne faisais nullement référence à lui dans mmon commentaire….Mais peut être était-ce votre envie d’en découdre avec certains de vos bouc-émissaires préférés (Bascou et on comprends pourquoi vu votre engagement auprès de M. Moynier ou encore les socialistes audois et l’on comprend encore une fois pourquoi…) vous faisaient lire ces références…..Bien cordialement quand même

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Oh là là là! Que de fautes, que de fautes et de confusion,comme disait mon tonton Mac… Et pour le reste, je vous le concède bien volontiers, je préfère André Vézhinet ( sénateur PS du 34 ) qui
    sait dire avec courage et dignité à George Frêche ( brr! brr!) ce qu’il pense de son comportement indigne d’un homme de gauche, plutôt que celui de ceux qui semblent avoir votre sympathie :
    les socialistes audois. Et que je trouve d’une complaisance, disons intéressée… Enfin pas tous, mais pour ceux qui n’en pensent pas moins, j’en connais beaucoup,certains sont même de mes amis (
    ça vous étonne?), je trouve que leur silence délégitime les valeurs que, par ailleurs, ils promeuvent… Contribuant ainsi au cynisme et au relativisme moral ambiant… Hélas!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :