Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. La menace frontiste dévoilée …

sur-le-web-des-candidats-fn-audois-affichent-un-racisme-assu_522587_516x343

Dans mes terres audoises, on est loin, bien loin, des discours et propos  policés tenus sur les ondes et les plateaux télés par les leaders médiatisés du FN que sont Marine le Pen et Florian Philippot. Sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, certains candidats FN aux Départementales, sur les cantons narbonnais, eux, non pas ces scrupules médiatiques, et se lâchent; se lâchent « salement »… Propos islamophobes et images racistes, en effet, s’y enchaînent et se commentent sans retenue… Au risque de choquer, je dirais que si le phénomène ne se limitait qu’à ces quelques individus, il n’y aurait pas de quoi s’inquiéter. Mais il suffit de « laisser traîner ses oreilles » dans certaines parties des Halles de Narbonne, pour se rendre compte que ces « idées » véhiculées par ces candidats sont largement partagées par toute une frange de la population. Les scores du FN sur tout le littoral audois et dans le péri-urbain narbonnais et carcassonnais en témoignent. Plus grave, et même s’il est difficile de circonscrire le périmètre politique de cette prégnance extrémiste, chacun d’entre nous peut constater, dans sa propre famille « génétique », politique ou idéologique, qu’elle déborde les seules limites partisanes de Droite et de Gauche. Le constat d’un basculement d’une large part de l’électorat dans l’extrême droite n’est donc plus un symptôme réactif et conjoncturel, mais reflète bien un vote d’adhésion et structurel. Le dernier sondage IFOP, pour le Figaro, vient d’en mesurer l’importance, qui place le FN en tête des prochaines élections départementales. Nul doute donc que sur la grande bande littorale de la région, et de la narbonnaise, son score en mars prochain soit plus élevé, en moyenne, qu’au plan national. Dans ce contexte, la responsabilité des candidats qui se réclament du camp « républicain » n’est plus de se déterminer, pour des seconds tours face au FN, qu’en fonction du seul caractère plus ou moins responsable de ses candidats, comme l’avancent certains, à Droite, dans ce Département. L’ambiguïté n’est plus de mise en effet pour endiguer ces thèmatiques frontistes, nauséabondes et haineuses. Agir en responsabilité, c’est donc ne plus se taire et  affronter clairement, sur son terrain, le FN, ses « valeurs » et son programme. Encore faudrait-il pour cela que les partis ne se contentent pas de noyer leur identité politique et sociétale. Mais n’est-il pas déjà trop tard?

Via Sur le web, des candidats FN audois affichent un racisme assumé – Lindépendant.fr. Un article signé Prisca Borrel, très bien documenté…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Lombard Jacques

    |

    Une seule réponse: « Indignez-vous »! Pardon à la mémoire de Stéphane Hessel si mon cri est plus partisan que le sien (merci Brassens!) , mais « mon » « indignez-vous » est dans lignée de sa colère. Il faut entendre Michel que les « seules limites partisanes de Droite et de Gauche » , (républicaines et démocratiques s’entend) dont tu parles, sont, malgré tout ce que certains peuvent en penser, des frontières dont le franchissement nous amènent à la situation actuelle, certes sans doute en partie aux hommes et femmes politiques, mais aussi à celles et ceux dont l’ambiguïté d’un anti-parlementarisme ouvert ou susurré, ou d’un apolitisme très subjectif, ont fait tant de mal à notre démocratie. Je suis, donc je m’indigne !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Inutile de préciser que je suis en accord avec ton commentaire Jacques. Pour ma part, si, dans mon rôle, je critique, les postures de tel ou tel, « homme » ou parti politique ou leurs positions ou certains aspects de leur politique, je ne suis pas de ceux qui font dans l’anti-partisme ou l’anti-parlementarisme de principe. Bien au contraire, je ne cesse de défendre leur nécessité. La défense de la démocratie, son renouveau, passe aussi par le renouvellement des hommes et des idées, et des valeurs ( et de leur socle commun républicain ), des partis. Dans tous les cas, l’on ne me surprendra jamais hors de ce champ…

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ce qui me paraît clair aussi ,Jacques, est que ce type va être viré par les instances nationales du FN . Marine le Pen, dans sa stratégie de dédiabolisation, ne peut pas se permettre, en effet, de présenter ce genre de « pistolet » dans des élections où elle tente d’asseoir sa légitimité politique. Paradoxalement, la révélation et la dénonciation de ces fous furieux, nécessaire évidemment, j’en suis cependant bien conscient, la renforce. C’est pourquoi le combat politique contre le FN ne peut plus se limiter, comme je le précise dans mon billet , à la seule dénonciation morale… Bien amicalement

      Reply

  • Flamant Rose enchainé

    |

    Dans l’Aude, il y aurait des élus responsables ?? Ils s’en autoproclament. Dont acte.
    Aussi, la lecture de l’Indépendant de Perpignan de ce jour fait remonter dans mon esprit quelques questions qui méritent des éclaircissements.
    Que feraient nos « élus responsables » en cas de duel FN/PS ? Ou en cas de triangulaire s’ils étaient 3ième et le parti d’extrême droite leader du 1er tour (par exemple…)?

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Dans un combats de médiocres nul ne sait qui peut l’emporter. Personnellement j’en suis arrivé à la conclusion que nous savons ce que nous avons ,mais nous pourrions avoir à affronter le pire .Je me méfie Michel des slogans du style « élus responsables » qui cachent leur CV. Bonne soirée .

    Reply

  • Jean marc Alric

    |

    La prise de conscience par les partis de gouvernement républicains et démocrates semble être enfin arrivée mais risque pourtant d’être tardive ou n’être qu’un feu de paille selon le résultat des élections départementales tant la culture de nos candidats les incites plus à œuvrer pour leur réélection immédiate que pour notre avenir commun.
    Les postures politiciennes de droite comme de gauche nous ont amené au bord du précipice extrémiste et il faut espérer maintenant des prises de positions claires sur les valeurs de notre modèle républicain.
    À l’évidence déjà, le Ni Ni des candidats auto proclamés responsables est irresponsable pour notre avenir collectif et la seule question qui mérite une réponse immédiate est celle posée par Flamant Rose Enchaîné.
    Même si sur notre littoral Audois un choix sans équivoque peut s’aliéner d’une partie importante de l’électorat, c’est à ça aussi qu’on reconnaît la valeur d’un homme politique.
    Le Ni Ni devant l’histoire restera une tâche indélébile pour celui qui s’y rallie !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l'uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu au[Lire la suite]
Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Hier après-midi, la place de l’hôtel de ville de Narbonne était noire de monde. Celui de la viticulture languedocienne et audoise, principalement. Plus précisément celle représentée par le syndicat d[Lire la suite]
Hier, était commémoré le 146e anniversaire de la Commune de Narbonne…

Hier, était commémoré le 146e anniversaire de la Commune de Narbonne…

C'est dès le 20 mars 1871, à la nouvelle de l’insurrection parisienne – le 18 mars 1871 –, que le club de la Révolution tente d’engager Narbonne dans le mouvement et demande au conse[Lire la suite]