Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Racisme’

À l’Assemblée Nationale, une toile d’Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de leur colère, de leur indignation : une toile d’Hervé Di Rosa célébrant la première abolition législative de l’esclavage peinte en 1991 dans le cadre d’un ensemble plus vaste – treize tableaux – intitulé « L’Histoire en peinture de l’Assemblée nationale ».

Chronique de Narbonne. La menace frontiste dévoilée …

sur-le-web-des-candidats-fn-audois-affichent-un-racisme-assu_522587_516x343

Dans mes terres audoises, on est loin, bien loin, des discours et propos  policés tenus sur les ondes et les plateaux télés par les leaders médiatisés du FN que sont Marine le Pen et Florian Philippot. Sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, certains candidats FN aux Départementales, sur les cantons narbonnais, eux, non pas ces scrupules médiatiques, et se lâchent; se lâchent “salement”… Propos islamophobes et images racistes, en effet, s’y enchaînent et se commentent sans retenue… Au risque de choquer, je dirais que si le phénomène ne se limitait qu’à ces quelques individus, il n’y aurait pas de quoi s’inquiéter. Mais il suffit de “laisser traîner ses oreilles” dans certaines parties des Halles de Narbonne, pour se rendre compte que ces “idées” véhiculées par ces candidats sont largement partagées par toute une frange de la population. Les scores du FN sur tout le littoral audois et dans le péri-urbain narbonnais et carcassonnais en témoignent. Plus grave, et même s’il est difficile de circonscrire le périmètre politique de cette prégnance extrémiste, chacun d’entre nous peut constater, dans sa propre famille “génétique”, politique ou idéologique, qu’elle déborde les seules limites partisanes de Droite et de Gauche.

Racisme et islamophobie par Valérie Toranian – Revue des Deux Mondes.

Ceux qui s’inquiètent en France de l’amalgame entre l’islam et les attentats de janvier 2015 – alors que ce lien est réel puisque le réel a bien eu lieu et qu’il s’agit d’actes commis, certes par des fanatiques, mais en invoquant le nom d’Allah – devraient plutôt s’alarmer de l’amalgame entre islamophobie et racisme. Ce qui est inacceptable, c’est le racisme. Ce qui est inexcusable, c’est qu’au nom de la peur qui envahit chacun de nous face à la violence on stigmatise des Français qui sont noirs ou arabes. Majoritairement musulmans sans aucun doute, mais à des degrés divers, certains par tradition familiale et culturelle, d’autres par foi véritable. Tous différents. Ce qui est inacceptable, c’est la haine contre des communautés. Mais qu’on critique l’islam, qu’on rejette l’interprétation du Coran, qu’on débatte de l’essence d’une religion, qui peut mettre en doute ce droit dans une démocratie comme la France ? On peut être républicain et islamophobe même si cela fait bondir certains. On ne peut pas être républicain et raciste. On peut être républicain et judaïcophobe. On ne peut pas être républicain et antisémite.

Valls : il existe “un apartheid territorial, social, ethnique” en France !

imgres-1

Le Premier ministre Manuel Valls a estimé ce mardi, lors de ses voeux à la presse, qu’il existait en France “un apartheid territorial, social, ethnique”.  Apartheid! Eh bien, voilà le mot lâché, qui illustre mon billet de ce matin: le sens des mots n’a plus aucun sens, sauf celui d’attirer, par l’amalgame, l’anachronisme, etc…, la lumière des médias. Mais avec quels dégâts!  Ainsi la France comparée à l’ancienne Afrique du Sud “blanche” et à son État fondé sur la ségrégation raciale, territoriale et sociale. Les terroristes islamistes ne pouvaient pas rêver mieux: un premier ministre qui parle leur langue et nourrit leur propagande et leur mythologie. Comme s’ils “possédaient” le cerveau de nos élites et  dirigeants. La “guerre” des mots est très mal engagée. Serait-elle déjà perdue?

Créteil ou le silence engagé des “anti-racistes” professionnels!

  1760713_7754707_800x400  

À Créteil, un fait divers abominable, une jeune femme de 19 ans violée dans un appartement devant son compagnon sur un mobile antisémite. Un faits divers misérable, un crime qui souligne le climat de violence communautaire et religieuse qui s’est emparé des banlieues populaires du pays. Et quelques centaines de personnes seulement pour se réunir dans le quartier du Port, pour dénoncer cet acte odieux commis contre ce couple tenu pour être riche par leurs agresseurs parce que juifs, évidemment! Pourquoi donc ce silence relatif au tintamarre médiatique habituel,  à l’exception des fortes paroles du Ministre de l’Intérieur :”Derrière ce crime, il y a un mal qui ronge la République et que nous devons combattre à tout prix.”

Articles récents

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio