Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne : ordre social et gens du voyage …

images

Après Montplaisir, dorénavant cerné de douves, faut-il en creuser aussi sur le plateau du Quatourze ? Les gens du voyage possédant un sens inné du déplacement et de l’esquive, on se demande si ce n’est pas des remparts tout autour de Narbonne qu’il faudrait promptement ériger.

Des aires aménagées pourtant existent, qui devraient les contenter , mais elles sont ou trop loin ou trop près, trop arborées ou pas assez … Bref! Trop ceci ou trop cela… Il faut donc se faire une raison et admettre que la responsabilité de ce genre de situation ne peut être rejetée sur le voisin institutionnel ou l’Etat; comme il serait tout aussi absurde de « douver » tous les terrains municipaux et ronds points communaux. Reste le seul pouvoir des tribunaux et de la police qui, évidemment, ne peuvent intervenir qu’une fois l’occupation constatée, hélas! Tout ça pour dire  qu’il n’y a pas de solutions satisfaisantes à ce genre de débordements caravaniers. Qu’il ne sert à rien d’incriminer tel ou tel, sinon pour entretenir à dessein de petites et mesquines chamailleries politiciennes. C’est un peu – n’y voyez aucune relation de quelque nature que ce soit – le même problème que la mendicité en centre ville. Tous les arrêtés municipaux du monde ne pourront l’éradiquer; tout juste sera-t-elle déplacée, et encore! Il nous faut donc accepter l’idée que  les sociétés humaines , comme tous les organismes vivants, produisent nécessairement un certain taux d’entropie, de désordre. La vie en dépend, en effet ! Et aucune loi ne pourra jamais la contenir tout entière …

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Baquerin

    |

    Puisqu’il existe à chaque entrée de la ville le panneau qui illustre d’ailleurs votre article ces gens du voyage ne respectent pas la signalisation et l’arrêté je pense qu’ils sont donc expulsables et verbalisantes.Alors pourquoi prendre des gants?

    Reply

  • Ingrid

    |

    Bonjour,

    Ces gens ont une façon de vivre qui n’est pas la nôtre.
    Ils ont ainsi des revendications particulières.

    Pourquoi les responsables du Grand Narbonne et les Mairies de l’Agglo n’ont-ils pas tous commencé par discuter avec eux d’entrée ?
    Je dois dire que cette évidence pour quiconque doté de quelques neurones, m’apparaît tout simplement ubuesque. Du coup, la mayonnaise a monté, les positions se sont raidies de part et d’autre.

    On a là, qu’on le veuille ou non, le résultat qui découle des pratiques politiques usuelles d’élus vis à vis ‘des gens d’en bas’.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Parce qu’une des parties a décidé ( mauvaise évaluation du rapport des forces, incompétence ou inexpérience ?…) que les choses bougeront de toute façon , parce que ce rapport des forces est faible et évolutif – erreur! – à son seul profit politique…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

        À Narbonne, comme dans une trentaine de villes moyennes (dont Béziers, Carcassonne, Perpignan etc.), plus d’un quart des jeunes ne sont pas insérés (contre 14[Lire la suite]
Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]
Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

          Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent[Lire la suite]