Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne : ordre social et gens du voyage …

images

Après Montplaisir, dorénavant cerné de douves, faut-il en creuser aussi sur le plateau du Quatourze ? Les gens du voyage possédant un sens inné du déplacement et de l’esquive, on se demande si ce n’est pas des remparts tout autour de Narbonne qu’il faudrait promptement ériger.

Des aires aménagées pourtant existent, qui devraient les contenter , mais elles sont ou trop loin ou trop près, trop arborées ou pas assez … Bref! Trop ceci ou trop cela… Il faut donc se faire une raison et admettre que la responsabilité de ce genre de situation ne peut être rejetée sur le voisin institutionnel ou l’Etat; comme il serait tout aussi absurde de “douver” tous les terrains municipaux et ronds points communaux. Reste le seul pouvoir des tribunaux et de la police qui, évidemment, ne peuvent intervenir qu’une fois l’occupation constatée, hélas! Tout ça pour dire  qu’il n’y a pas de solutions satisfaisantes à ce genre de débordements caravaniers. Qu’il ne sert à rien d’incriminer tel ou tel, sinon pour entretenir à dessein de petites et mesquines chamailleries politiciennes. C’est un peu – n’y voyez aucune relation de quelque nature que ce soit – le même problème que la mendicité en centre ville. Tous les arrêtés municipaux du monde ne pourront l’éradiquer; tout juste sera-t-elle déplacée, et encore! Il nous faut donc accepter l’idée que  les sociétés humaines , comme tous les organismes vivants, produisent nécessairement un certain taux d’entropie, de désordre. La vie en dépend, en effet ! Et aucune loi ne pourra jamais la contenir tout entière …

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Baquerin

    |

    Puisqu’il existe à chaque entrée de la ville le panneau qui illustre d’ailleurs votre article ces gens du voyage ne respectent pas la signalisation et l’arrêté je pense qu’ils sont donc expulsables et verbalisantes.Alors pourquoi prendre des gants?

    Reply

    • Avatar

      Baquerin

      |

      Pardon:verbalisables.

      Reply

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Bonjour,

    Ces gens ont une façon de vivre qui n’est pas la nôtre.
    Ils ont ainsi des revendications particulières.

    Pourquoi les responsables du Grand Narbonne et les Mairies de l’Agglo n’ont-ils pas tous commencé par discuter avec eux d’entrée ?
    Je dois dire que cette évidence pour quiconque doté de quelques neurones, m’apparaît tout simplement ubuesque. Du coup, la mayonnaise a monté, les positions se sont raidies de part et d’autre.

    On a là, qu’on le veuille ou non, le résultat qui découle des pratiques politiques usuelles d’élus vis à vis ‘des gens d’en bas’.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Parce qu’une des parties a décidé ( mauvaise évaluation du rapport des forces, incompétence ou inexpérience ?…) que les choses bougeront de toute façon , parce que ce rapport des forces est faible et évolutif – erreur! – à son seul profit politique…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :