Contre-Regards

par Michel SANTO

Monsieur Baylet réactualise Daudet et son « Sous-Préfet aux champs »

116675481

Après ceux en charge de la politique de la ville, monsieur Baylet réinvente les « sous-préfets aux champs » (1). Un grand bon en avant! Je savais l’ancien patron du PRG  homme de presse, j’ignorais qu’il fut aussi homme de lettres. Et que celles du Moulin de  Daudet seraient son viatique ministériel.

   

(1) Itw de J.M Baylet à Sud radio. Extrait: « Je peux vous le dire en avant-première ici, je vais demander aux préfets de nommer dans chaque département un sous-préfet ruralité, avec un comité de pilotage, composé d’élus et de responsables agricoles, pour arriver à appliquer ces mesures et, naturellement, ce comité interministériel sur la ruralité qui va se dérouler au mois d’avril prendra un certain nombre de mesures complémentaires, celles qui sont attendues et celles qui sont nécessaires aujourd’hui pour continuer à soutenir la ruralité. »

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]
L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

      Monsieur Piketty se répand dans tous les médias pour dire à quel point la réforme de l'assiette de l'ISF est une "faute historique", quand le sieur Sapin exige, lui, qu[Lire la suite]