Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne, Perpignan et Béziers dans le flop 7 des villes de plus de 50 000 habitants !

 

boardok.png

   

Le Figaro a mesuré la vitalité économique de 113 villes métropolitaines de plus de 50.000 habitants, au moyen de nombreux indicateurs socio-économiques. Bilan: Cergy l’emporte, Calais ferme le classement. Et Narbonne me dirait-vous ? Au 107ème rang, elle échappe de peu au flop 5. Perpignan suit au 108ème et Béziers au 110ème. Rien de bien nouveau, hélas ! , mais qu’il est bon de rappeler ici ; ne serait-ce que pour s’indigner du ridicule des petites polémiques politiciennes locales quasi journalières en regard de cette lourde et brutale réalité  socio-économique . Une réalité qui devrait obliger nos élus de la Ville et du Grand Narbonne à s’engager dans une politique résolument collaborative plutôt qu’à se chamailler, comme encore récemment, sur l’absence du logo de Narbonne sur les affiches du RCNM collées sur le derrière des bus du prestataire de service, Kéolis, de l’Agglo…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • camus thierry

    |

    Étonnant non comme disait le regretté Pierre Desproges . Tous les Narbonnais connaissent et subissent le dynamisme virulent de nos chers élus de la mairie comme du Petit Narbonne (l’agglo quoi) . Ils dépensent une énergie folle à se chamailler dans le bac à sable . Leurs forces s’épuisent dans des guéguerres sans fin et il ne reste plus rien pour le pauvre citoyen Narbonnais . Nous avons la chance d’avoir une magnifique cathédrale , allons ensemble déposer un cierge , on ne sait jamais .

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Pour résumer du côté de l’agglo , il me semble que le terme exact serait « vite alités » , c’est le privilège de ceux qui s’épuisent dans le bac à sable , ils vivent dans un grand confort alors l’économie ils n’en ont rien à foutre .Prendre sans entreprendre telle est leur devise .

    Reply

  • fred

    |

    rappelez-vous les slogans de Mouly père dans les années 80s 90s
     »j’aime cette ville, elle a du punch »  » Narbonne carrefour de l’Europe du Sud » …… ben voilà !
    37 ans de gestion (sclérose) NN, et avec les 6 ans de Mouly fils ce sera …. la continuité
    Dire que certains vénèrent encore cette période !!! ???

    Le terme  »maire bâtisseur » m’a toujours laissé … perplexe, Frêche, les Baudis oui, ont été des maires bâtisseurs, il suffit de voir le villes, mais pas les Mouly

    …… mais la salle multimodale va tout arranger, vous verrez !!!!! 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]