Contre-Regards

par Michel SANTO

Petit éloge de madame Sandrine Josso, députée LREM injustement lapidée sur les réseaux sociaux !

   

Son nom ? Sandrine Josso. Élue députée de LREM en Loire-Atlantique dimanche dernier, elle fait l’objet depuis d’une campagne de dénigrement inouïe sur les réseaux sociaux, comme dans certains organes de la presse écrite, pourtant réputés sérieux. Son crime? Elle s’est rendue à l’Assemblée jeudi ou vendredi, « mais pas mercredi : je vais être avec mes enfants et faire un peu de tennis avec eux ». Depuis, une marée de propos indignes envahit la médiasphère. Comment, comment ! Cette dame privilégie sa vie de famille plutôt que celle de la Nation tout entière, qu’elle représente ! Qu’une primo-députée décide de réserver deux petites heures de son temps à ses enfants pour faire du tennis, après des mois d’une longue et éprouvante campagne électorale et des années à venir où elle sera très souvent absente, loin d’eux, pour se consacrer entièrement à ses travaux de parlementaire, serait donc scandaleux. Et la preuve, selon des meutes d’internautes coagulés par le ressentiment politique et un désir pathologique de vertu, de sa légèreté, de son irresponsabilité, de son incompétence ; et, pour de vieux crabes encroûtés depuis des lustres dans des mandats exercés dans la plus totale hypocrisie, de son amateurisme. Tartufferie à l’exemple de sortants réélus qui n’avait pas encore mis les pieds à l’Assemblée mercredi, comme madame Josso, pour s’y rendre, comme elle aussi, jeudi ou vendredi, au motif « d’un travail de terrain » bidon n’ayant aucun rapport avec son devoir législatif : « rencontres citoyennes » sur un marché ou premiers contacts avec des présidents d’associations trucmuches. On devine enfin aisément tout ce que ce genre de jugement à l’encontre de madame Josso trimbale de machisme vulgaire inavoué. Eh bien moi ! contrairement à tous ces pseudos professeurs de vertus républicaines, je trouve l’attitude de cette jeune députée exemplaire. Et saine ! Exemplaire parce qu’elle exprime honnêtement un sentiment et un devoir familial qui n’entachent en aucune manière l’exercice et le début de son mandat. Et saine parce qu’elle en définit aussi les contours sensibles, humains, loin du cliché d’un métier qui serait une astreinte absolue. S’engager dans cette voie en effet, n’est pas entrer dans les ordres et faire voeux d’abstinence (2), en l’occurence maternelle… Et il est bien que cela fut dit, simplement, à son corps défendant d’ailleurs, par madame Sandrine Josso. Ça nous change du pharisianisme ambiant et apporte un peu de fraîcheur intellectuelle en ce temps caniculaire qui, chez certains individus, échauffe leur esprit au point de produire de facheux dérèglements disons… physiologiques…

(1) Précisons que la rentrée à l’Assemblée s’étale sur trois jours pour des raisons de bon sens, et afin d’éviter, tout bêtement, au moment de l’accueil, des « embouteillages administratifs » conséquents.

(2) Cela se saurait !

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Laboca

    |

    Hé bien il lui restera qu’elle se sera fait connaître rapidement du grand public! Ceci dit, elle connassait en s’engageant dans cette campagne les inconvénients de cette charge, elle a fait un choix et quant à votre couplet sur l’exemplarité parentale, laissez moi sourire, imaginons un(e) candidat de droite qui aurait dit je n’irai que jeudi car mercredi j’ai tennis avec mes enfants, j’imagine déjà votre billet dans un sens très différent (#128526#)(#128563#)(#128540#)(#128512#)

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous me connaissez bien mal ! et m’avez lu trop vite, ou dans un sens un peu trop partisan. Mais peu importe ! J’aurais fait le même billet si, pour les mêmes raisons, la meute de la médiasphère s’en était pris à une primo-députée des LR ou du PS, notamment !

      Reply

  • Robin

    |

    Je pense que M. LABOCA devrais fermer  » su boca « 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]