A Bugarach, l’univers n’est pas impitoyable !

 

 

 

320px-Pic_de_Bugarach1.jpg

 

Aujourd’hui, je peux enfin vous l’affirmer : au pied comme au sommet du Pech de Bugarach, point d’extraterrestres. Seulement deux ânes au départ de la randonnée et des grands corbeaux au sommet. C’était hier, sur le toit d’un monde toujours en expansion. Qu’il est beau à cette altitude ( c’est le plus haut sommet des Corbières: 1231 m ), en compagnie de deux amis chers, avec cette époustouflante vue à 360 degrés sur les Pyrénées, la Montagne noire et la haute vallée de l’Aude. Grandiose ! C’est dire le choc, ce matin, chez les intra-mondains, dans le marais médiatico-politique. Cahuzac ! de retour à l’Assemblée pour saluer   » une transparence  »  bétonnée ; DSK ! au Sénat, auditionné par une commission  » citoyenne  »  ; Tapie ! en garde à vue pour défaut d’arbitrage ; Accoyer ! au piquet pour son énorme réserve… parlementaire ; Marine, qui revient de Moscou et instruit des procès… ; et pour corser ( oui, j’ose! ) le tout, Dallas et Jr à nouveau sur nos ondes… Quel casting, tout de même ! A Bugarach, je vous l’assure, l’univers n’est pas aussi impitoyable !…

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Quelle salade russe à la mode santonienne… un méli mélo de haut vol pour chuter (façon de causer) sur le mont Bugarach. Locxalisme démago oblige. J’en ai perdu mon latin…que je n’ai jamais
    maîtrisé au dmeurant. Trop c’est trop !  Si c’est de l’humour j’apprécie a sa juste mesure . Si ?  

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Une montagne russe plutôt: on monte puis on redescend, pour remonter encore. Que veux tu, le monde est si petit vu de haut ? Tu connais ?  » Il n’y a que deux maux bien réels dans la vie: le
    remords et la maladie, le reste est idéal  » ?

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    J’assume mon idéalisme, car sans ambition l’homme se meurt. Il faut rêver aux lendemains qui chantent. Sinon, à quoi  bon  s’obstiner ?  

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Le miens ne sont pas sur terre ( les rêves ) et comme toi j’assume aussi le mien…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :