Contre-Regards

par Michel SANTO

A Narbonne, dimanche, M6 lève le voile de la fiscalité.

 

 

 

 

imgres-copie-22.jpeg

 

 

Ce n’est pas tous les Dimanche que Narbonne « passe à la télé » ! Les temps où nos rugbymans occupés les écrans sont hélas bien passés. Loin d’enchanter nos édiles, cette publicité les fâcherait plutôt ; elles et leurs « bureaux ». Car sur M6, c’est à nos impôts locaux , à leur spectaculaire envol et dispendieuse utilisation, que l’émission Capital s’est intéressée. Il est vrai qu’ils ont plus que doublé en 15 ans. Et à Narbonne et à l’Agglo plus qu’ailleurs.La masse salariale ayant véritablement explosée depuis les dernières élections, on comprend cette attention télévisuelle portée à nos égarements locaux. Car il fallait vraiment faire preuve d’irresponsabilité ou d’incompétence pour ne pas voir, en 2008, qu’en pleine crise des finances publiques comme nous l’étions, s’engager dans de lourdes dépenses de fonctionnement était tout simplement « suicidaire » ; comme dans le reste du pays d’ailleurs ! A l’inverse, ce sont des économies et des gains de productivité qu’il aurait fallu par tous les moyens chercher : mutualisation des services agglo-mairie, délégation de services publics au secteur privé, suppression des doublons administratifs et des structures redondantes, centralisation et économie dans la communication, suppression de postes de vice-présidents pléthoriques et rémunérés… La liste est longue de tous les postes qui auraient pu être examinés sans perdre de leur efficacité. Bien au contraire! Mais cela n’est pas dans la « culture » du parti dominant de notre département.Redistribuer les richesses produites ailleurs pour se constituer des « clientèles captives » dans le bâtiment, la vigne et la fonction publique territoriale est tellement plus profitable, en termes électoraux s’entend. Une politique qui ne sera plus possible à l’avenir et qu’ Hollande va lui même imposer à ses propres amis en diminuant de façon drastique les dotations de l’Etat aux collectivités locales, qu’en majorité ils dirigent. Ce n’est qu’un début, mais enfin ! la voie est tracée, sera-t-elle suivie ? On en doute ! Beaucoup  en effet n’hésiteront pas, afin de préserver leur rente de situation, d’augmenter à nouveau et d’autant leurs impôts… En 2014, cette question sera donc au cœur des prochaines municipales. Ah ! je ne résiste pas au plaisir, façon de parler, de signaler que la Maison de la Région, devant laquelle je passe tous les jours… est tous les jours toujours vide… Qui peut m’en dire le coût et son intérêt pour le contribuable régional ?

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • viet

    |

    Oui mais malheureusement les municipalités de droite ne gèrent souvent  pas toujours mieux.Il faudrait qu’à chaque élection soient publiés des paramètres locaux et la moyenne nationale(taux
    d’endettement, taux d’encadrement, nombre de délégations  d’élus etc etc) afin que l’électeur ne vote pas en fonction d’une étiquette politique mais en fonction de critères objectifs de
    gestion.Et qu’enfin soit réalisée la réforme des collectivités territoriales annoncée par Sarkozy et aussitôt repoussée par Hollande, les élus de droite comme de gauche y étant fortement oposés
    bien sûr.

    Reply

  • Michel Santo

    |

    On est bien d’accord!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature"           Vous pouvez agrandir l'image en cl[Lire la suite]
Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]
Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

      Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu'il n'y a pas lieu de suspendre la décision d'attribution du marché de la sal[Lire la suite]