Contre-Regards

par Michel SANTO

Alain Finkielkraut : ” La France ne s’est pas faite en un jour”

  Alain Finkielkraut : " La France ne s'est pas faite en un jour" -      Contre-Regards : le blog de Michel Santo  

Dérangeant mais nécessaire A.F ! J’avoue ne pas comprendre la réaction épidermique de certains internautes sur ma page Facebook. D’une violence inouïe , et dans des termes qui rappellent le style, si je puis dire, de ceux qui servent de qualificatifs aux mêmes pour stigmatiser un homme et une pensée qui n’abdique en rien à la doxa régnante. C’est cette disposition d’esprit qui m’attire chez ce philosophe . Je dois dire aussi que la violence répétitive des attaques dont il est l’objet , loin de m’en éloigner au contraire m’en rapproche. Que je précise aussi que je ne partage pas toutes ses analyses, que ses emportements parfois m’irritent ; que sa nostalgie d’une France qui n’est déjà plus, toujours présentée dans une ” belle langue cependant” , m’agace et m’oblige à la penser dans des termes qui le rejoignent et m’en éloignent tout à la fois.

Jacques Julliard , en 2008, dans «L’argent, Dieu et le Diable» (et avec comme sous-titre : «Péguy, Bernanos, Claudel face au monde moderne») publié chez Flammarion, plaidait bien la cause , lui aussi, de ceux qui , surtout à gauche, étaient censés appartenir à cette improbable mais diabolique «France moisie». Eh bien, c’est dans le même état d’esprit que je lis Finkielkraut …

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio