Contre-Regards

par Michel SANTO

Archives de l’auteur

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

     

Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu’il n’y a pas lieu de suspendre la décision d’attribution du marché de la salle multimodale au motif que, selon la commune de Narbonne et la société Fayat, les travaux ne commenceront pas avant 8 mois et, qu’en conséquence, elle pourra être jugée sur le fond dans le courant du mois de mai, en 2018, par le même tribunal. De sorte que l’assurance est ainsi donnée aux parties contestant ce projet que tout travaux engagés par la société Fayat avant le jugement sur le fond du marché qui lui a été attribué seraient constitutifs d’un défaut d’information manifeste susceptible de sanction judiciaire. Ce qui, avec cette garantie apportée par le juge administratif, s’apparente, de fait, à une suspension de travaux avant jugement sur le fond. Aussi, les opposants (de tous horizons politiques) à ce projet, pourront aisément défendre l’idée que leur défaite formelle, paradoxalement, masque le principal considérant d’une ordonnance (13 novembre 2017) qui, en pratique, leur donne, pour l’heure, satisfaction sur le fond (la suspension des travaux). Mach nul !

Le Canal du Midi enfin classé par l’État, mais toujours menacé de déclassement par l’UNESCO…

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Si le canal du midi a été classé, heureusement, au titre de patrimoine mondial, par l’UNESCO, en 1996, ce n’est que depuis le 25 septembre 2017, malheureusement, qu’il figure désormais dans la liste des sites et des paysages protégés par l’État Français (décret du 27/09/2017 : ici)

ISF et pauvreté ! Béziers, Perpignan, Nîmes, ces villes où se polarisent ISF et ménages non imposés…

   

Les statistiques (2016) sur le nombre d’assujettis à l’ISF et le montant moyen de la valorisation de leur patrimoine dans l’ex-Languedoc-Roussillon sont, à présent, disponibles. Si Montpellier arrive en tête du classement, par le nombre de contribuables redevables de cet impôt (1208), suivie, sans trop de surprises, par Nîmes (704), Perpignan (487), Béziers (288), Agde (184), Narbonne (183) et Carcassonne (147), il n’en est pas de même si on prend comme seul critère le montant moyen de la valorisation de ces patrimoines.

Areva Narbonne (TDN-Thor) : Un débat clos dans un climat malsain !

Au terme d’une longue (et  passionnée) procédure, le préfet de l’Aude a donc autorisé (après le dépôt des conclusions des experts sollicités et l’avis favorable des instances départementales concernées), la mise en oeuvre, sur le site Areva-Malvésy de Narbonne, des investissements techniques et financiers nécessaires à la réalisation du procédé TDN-Thor. Il a, de plus, exigé la mise en place d’une instance de contrôle à laquelle devraient être associés des représentants de la « société locale », afin de vérifier en continu sa fiabilité technique, en regard des quantités de rejets prévues.

Articles récents

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

            Voilà qui donne une idée du chantier que le gouvernement a décidé d'ouvrir. Dans un rapport remis ce 11 décembre, la Cour des comptes appe[Lire la suite]
Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

      Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commer[Lire la suite]
Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]