Contre-Regards

par Michel SANTO

Bernard Cazeneuve: un twet de Noël déplacé!

Tant pis! je me risque à ce billet d’humeur, en sachant tout ce qu’il peut entraîner de réactions aussi stupides que  passionnées. Je croyais en effet vivre, jusqu’à ce que je tombe sur ce tweet de notre ministre de l’Intérieur, dans une République laïque. Une République dans laquelle il ne peut revenir à un quelconque groupe de religieux, en l’espèce musulman, à Lens, ou ailleurs, de s’auto-proclamer veilleur, gardien, protecteur, même symboliquement, d’une église et de ses fidèles participant, le 24 décembre, à la messe de minuit. Que je sache, personne ne leur avait demandé d’assurer ce rôle dévolu par la loi aux seules forces de l’ordre, en cas de dangers avérés. Que dira-t-on demain si des “gardes” protestants, catholique ou boudhistes décidaient d’échanger leurs “services d’ordre” respectifs, tout aussi symboliques évidemment, en habillant leurs initiatives du manteau de la concorde et de la fraternité universelle? Le plus contestable, dans cette affaire,  étant le comportement des médias qui, en reprenant en boucle cette “généreuse” initiative ne se sont interrogés ni sur leurs auteurs ni sur le contexte ni sur les principes ainsi mis en cause. Qu’un si petit évènement est pris autant d’importance, au point d’enflammer les réseaux sociaux et les rédactions de notre presse nationale, voilà qui ne devrait pas manquer d’interroger, pourtant, chacun d’entre nous. De ce point de vue, les retombées médiatiques, au regard du faible investissement réalisé par leurs auteurs, qui ne cachaient pas leurs réelles intentions, sont d’autant plus importantes que Bernard Cazeneuve s’est empressé d’en valider républicainement l’expression publique. Quitte à sacrifier les principes qu’il est pourtant censé défendre. Je sais bien que cette initiative se voulait avant tout symbolique, dans son intention comme dans le peu d’adeptes mobilisés. Mais, en l’espèce, elle fait aussi sens sur un plan politique. Et seuls quelques naïfs ou marchands d’illusions intéressés font semblant de l’ignorer. Cela dit, je tiens à préciser, pour que l’on me comprenne bien, que je n’aurais pas été choqué, bien au contraire, si, afin d’exprimer, leur respect, leur esprit de concorde et de fraternité, en la circonstance,  la dizaine de musulmans concernés s’étaient tout simplement rendus à l’intérieur de l’église de Lens, notamment, pendant la durée de l’office… À rester dans le symbolique, le symbole eut été autrement plus fort, plus significatif. Je sais aussi que cette forme de partage “spirituel” s’est faite ailleurs, dans la plus grande discrétion. Son inconvénient étant d’être invendable par les médias et les spécialistes de la communication politique, personne n’en a fait état… Bernard Cazeneuve le premier. Hélas!  

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (8)

  • Avatar

    Jacques Raynal

    |

    Ce fut de la part des organisateurs de cette opération une superbe coup de com….Et je te rejoins sur les limites de la chose, même si sa dimension symbolique n’est pas négligeable….Il vaut quand même mieux ”garder” les églises que les taguer…..Là ou j’ai un peu de mal a te suivre c’est lorsque tu invites les musulmans a assister a l’office….Et a titre de réciprocité les chrétiens a faire le hadj…..? Te voici devenu apôtre de la religion universelle ? Chacun assistant aux cérémonies de l’autre….Est ce un nouveau syncrétisme….? Je te taquine mais ton raisonnement me parait étrange et demande a être explicité….Cela dit, d’accord avec toi sur le tweet de Cazeneuve….Complétement déplaçé et puéril….Il nous a habitué a mieux….

    Reply

  • Avatar

    Les Contre-Regards de Michel Santo

    |

    Assister à un office Jacques Raynal ne veut pas dire suivre et vivre un rituel dans la plénitude de sa portée religieuse. C’est en ce sens, seulement , que j’évoquais un partage spirituel qui, je le sais, s’est fait ailleurs sans que les convictions religieuses des uns et des autres en aient été altérées ou perverties… J’ai le souvenir de messe à Rome auxquelles étaient invité les dignitaires de toutes les grandes religions, sans que l’accusation de syncrétisme ait été invoquée, évidemment…

    Reply

  • Avatar

    Jacques Raynal

    |

    Vu comme ça….Je peux te suivre, je prefère le partage spirituel au partage des responsabilités plus ou moins guerrières….Si l’amour est le point commun des 3 plus grandes religions du livre….Communions au moins là dessus…Et les athées aussi peuvent être là….Parce que, on peut être athée et mettre l’amour au dessus de tout le reste….Même s’il n’y a pas de Dieu pour superviser le truc…..

    Reply

  • Avatar

    Guillaume Eppe

    |

    ce qe je retiens c’est surtout le dérapage de Ménard… Sinon c’est un coup médiatique remarquable qui aurait du amener le ministre de l’intérieur au respect et au silence

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    Cette initiative aurait pris une toute autre signification si ces protecteurs de notre Sainte Eglise portaient leur attention et leur sens civique en se manifestant clairement par des actions dans les quartiers de non droit . Nous pouvons leur en communiquer toute une liste , cette affaire n’est en réalité qu’une opération de com primaire , “je vous ai compris”! En France nous avons depuis quelques décennies un gros problème et personne n’entrevoie la moindre solution en dehors d’épiloguer sur tel ou tel fait d’actualité . Sommes-nous devenus un peuple fragile ou simplement somnolent ???

    Reply

  • Avatar

    Alphonse Martinez

    |

    Devant l’étendue du problème , qui nous vient d’ailleurs,cette action n’a même pas une valeur symbolique .

    Reply

  • Avatar

    Pierre Poulen

    |

    Scandaleux de la part du ministre de l’intérieur d’une république laique.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :