» C’est l’incertitude qui est ma certitude. »

photoTESTAMENT

« Je lègue à mes amis, un bleu céruleum pour voler haut, un bleu cobalt pour le bonheur, un bleu d’outremer pour stimuler l’esprit, un vermillon pour faire circuler le sang allégrement, un vert mousse pour apaiser les nerfs un jaune d’or : richesse, un violet de cobalt pour la rêverie, un garance
qui fait entendre le violoncelle, un jaune barite : science-fiction, brillance, éclat, un ocre-jaune pour accepter la terre, un vert Véronèse pour la mémoire du printemps, un indigo pour pouvoir accorder l’esprit à l’orage, un orange pour exercer la vue d’un citronnier au loin, un jaune citron pour la grâce,
un blanc pur : pureté, terre de Sienne naturelle, la transmutation de l’or, un noir somptueux pour voir Titien, une terre d’ombre naturel pour mieux accepter la mélancolie noire, une terre de Sienne brûlée pour le sentiment de durée. »

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (3)

  • Avatar

    raynal

    |

    C’est vrai, la poésie est la quintessence des choses…une des rares portes vers cette sublimation a laquelle une partie de nous memes(certains l’appelerons divine…) aspire.

    Mais quel beau texte…!Est il de cette dame qui telle Socrate a compris l’essentiel a savoir qu’on ne sait jamais rien ?

    Cela me rappelle une vieille chanson (Guy Beart ) »je voudrais chanter les couleurs du temps »ou peut etre Eluard  »la terre est bleue comme une orange »

    Reply

  • Avatar

    raynal

    |

    Ce n’est pas chanter les couleurs du temps mais changer…Et ça change tout.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Oui! jacques, ce texte est bien de cette dame ( grand peintre aussi…) Au fait comment te joindre? je ne trouve pas de numéro de tel à ton nom… Appelle moi ou laisse moi le…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :