Contre-Regards

par Michel SANTO

Cambadélis serait-il le tuteur du Gouvernement et de ses ministres?

images-1

Réformer l’Assurance-chômage en France ? « Il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture » sur le sujet, estime le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, dans une interview au Journal du dimanche. Une déclaration qui n’a pas plu au premier secrétaire du Parti socialiste (PS), Jean-Christophe Cambadélis, qui a pris le contrepied du ministre dimanche. « La gauche n’a pas de tabous, mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s’exprime, les ministres appliquent », a déclaré le député à son arrivée du conseil national du PS à Paris. Est-ce une fin de non-recevoir à ce chantier ? «Absolument», a tranché M. Cambadélis. Peu importe l’objet de cette passe d’armes entre un ministre et le secrétaire général d’un parti. Les français savent désormais que le gouvernement de la France est sous la tutelle du PS et de Monsieur Cambadélis. Du moins l’affirme-t-il. Nous voilà revenu au temps de la quatrième République quand le plus grand désordre régnait. Ne manquait plus que ce genre de “bêtise” pour en rajouter. Le plus curieux est que personne, dans les milieux autorisés, ne s’en offusque. Comme si violer l’esprit même de nos institutions, pour le parti du Président et de son premier ministre,  allait de soi , était d’une grande banalité. J’attends avec impatience et curiosité la réaction de Manuel Valls

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Ingrid

    |

    … personne ne relève l’intervention de Cambadélis, pour la simple raison qu’il est parfaitement insignifiant !

    Qu’il nous parle plutôt de sa désignation “démocratique” à la tête du PS.
    Mais ça, ne doit pas être “un totem de la gauche”. A moins qu’il en soit encore au fonctionnement de l’OCI ?

    Reply

  • Avatar

    Michel

    |

    Il y a quelques temps , je disais que l’Assemblée était un ramassis de larrons , tous plus hypocrites et menteurs les uns que les autres , tenus par un pacte garantissant leur cumul en échange d’une carte blanche au PS . Les erreurs de boutons , les abstentions étant autant de mascarades parfaitement calculées pour permettre l’adoption des mesures en bernant les électeurs . Peut être une poignée , et encore , de députés intègres , pas plus .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :