Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne – Municipales2020 : Didier Mouly candidat déclaré à la présidence du Grand Narbonne…

   

Didier Mouly vient de déclarer qu’il serait candidat à la présidence de l’Agglo s’il était réélu maire de Narbonne le 28 juin prochain. Candidature logique depuis le revirement de son adjoint Bertrand Malquier et l’absence, dans son équipe, de profil à la « hauteur » de la fonction.

Ils sortent de leur confinement chez Madame Granier-Calvet pour soutenir Nicolas Sainte Cluque…

 

 

Hé bien voilà, après avoir fait, avec d’autres il est vrai, exploser sa liste, alors qu’elle souhaitait la maintenir au second tour, nos radicaux de gauche narbonnais sortent  enfin, et sans masques, de leur confinement politique  chez madame Granier-Calvet.

Un matin du “monde d’après”…

Mirage.

Hier matin, assis à la terrasse étendue d’un café sur la promenade des Barques, je goûtais le plaisir d’une vie sociale en partie retrouvée. Il y avait du monde autour de tables très animées ; sur de rares bancs des oisifs dans mon genre se tenaient serrés et sur la rampe du déambulatoire de petits groupes de jeunes gens campaient : ils riaient. L’air était doux sous les platanes du cours. Des promeneurs paresseusemment le montait ou en descendait. D’un détail, d’une apparence, j’en tirais des histoires, j’imaginais des vies. Un spectacle qui ne lasse jamais. Rien du bruit du monde alors ne venait le troubler. Seul comptait ce mirage.

La politique est l’ornement de l’intellectuel, comme il est son ornement…

   

 

[…] Le phénomène des intellectuels activistes est typiquement romantique. Ce n’est pas un hasard s’il trouve en Rousseau son paradigme, encore en vigueur aujourd’hui, dans la mesure où se conjuguent en lui, pas toujours de manière heureuse, une conscience de soi exacerbée et l’affectation exhibitionniste d’une généreuse préoccupations sociale.