Contre-Regards

par Michel SANTO

La discrète disparition d’un sacré totem de la gauche!

images

La taxe exceptionnelle à 75 % sur les hauts revenus s’est discrètement éteinte le 1er janvier 2015. Ce grand symbole de la campagne de François Hollande, qui devait initialement perdurer “le temps du désendettement”, n’aura donc finalement été appliqué que deux ans. La taxe, qui s’applique aux revenus de 2013 et 2014, devrait rapporter 260 millions d’euros en 2014 et 160 millions en 2015, selon le ministère des Finances.

Quel “parti des réformateurs” pour libérer les énergies économiques et sociales?

IMG_0502.PNG

On ne le dit jamais assez, ou bien trop rarement, les États aussi sont en concurrence; et leurs performances conditionnent celles de leurs entreprises. Plus leurs charges de fonctionnement et sociales pèsent dans leur production de services publics – ou considérés comme tels – plus leurs prélèvements sur la richesse produite et les revenus des entreprises et des ménages est élevé .

L’esprit de destruction (À propos du plafonnement des allocations familiales) de Maxime Tandonnet.

Unknown-1

De quoi débattre! À tout le moins matière à réflexion:

“Le plafonnement des allocations familiales dont le principe a été retenu  par le pouvoir socialiste n’est pas une décision anodine. Elle doit s’interpréter à plusieurs niveaux. En surface, pénalisant les 12% de familles « les plus aisées », comme disent les socialistes, elle va dans le sens de l’égalité, voire de l’égalitarisme, elle est donc conforme à la fois à leur philosophie et, en apparence, à l’attente de l’opinion qui approuve, semble-t-il, d’après les sondages, à 80%.

Chronique de Narbonne et d’ailleurs: Les collectivités locales condamnées à une bonne cure d’amaigrissement!

FRANCE : Billets de banque en euros.

 “La situation financière des collectivités territoriales et de leurs groupements s’est dégradée en 2013. Leurs recettes ont progressé moins vite que leurs dépenses […] les investissements se sont accrus entraînant une augmentation de leur endettement”, écrivent les rapporteurs chargés d’établir l’état des finances locales pour les ministères des Finance et de l’Intérieur.

Ville de Narbonne : baisse des impôts et économies de gestion : décryptage !

imgresLe vote du budget primitif 2014 sera le gros morceau du conseil municipal de ce jeudi 24 avril , à 18 h 30 , à la salle des Consuls du Palais des Archevêques. A cette occasion, la nouvelle majorité devrait concrétiser l’une de ses promesses de campagne : la baisse d’un demi point des taux de la fiscalité locale. Mais , selon le Midi Libre du 11 avril , les ultimes arbitrages réalisés par l’adjointe aux finances, Emma Belloti-Lascombes, la baisse des taux serait plus significative : -1%.

Décryptage :

Si l’on s’en tient à la présentation qui nous est faite, le point de fiscalité représentant 300 000 euros ,  le montant des impôts payés par chaque foyer fiscal imposable –  ils sont 13806 à Narbonne – diminuerait donc de … 21,7 euros , soit  2 euros par mois . Mais, parce qu’il y a un mais, la base de ces taux  augmentant, elle , de 0,9 %  , c’est en réalité une baisse d’impôts de  30 000 euros seulement que devront se répartir nos foyers fiscaux imposables . Soit pour chacun d’eux : 2,17 euros sur un an . Sans commentaires ! …

Cela dit, par rapport au budget 2013, il manquerait bien 270 000 euros ( 300 000 euros – 30 000 euros ) de recettes fiscales. Une perte de recettes fiscales à laquelle il faudrait ajouter, ce qui n’est pas dit dans cet article , une baisse très importante de la Dotation Globale de Fonctionnement de l’Etat , qu’on peut évaluer à environ 510 000-550 000 euros ( fourchette basse ) …

En conséquence, c’est 800 000 euros ( j’arrondis! ) euros d’économies dans les dépenses de fonctionnement qu’il faudrait  trouver , pour seulement compenser ces diminutions de recettes  … Le plus gros poste de dépenses étant les charges de personnels auxquelles on ne peut toucher ( statut de la fonction publique territoriale ), c’est donc dans les subventions aux associations, les fêtes et cérémonies, les publications et autres charges générales, qu’il va falloir tailler .

Enfin , dernier point , si l’objectif, comme nous le rapporte le Midi Libre , est de réduire le budget de fonctionnement de 1 million d’euros «   pour dégager de l’autofinancement », notamment pour le projet de salle multimodale dont le coût est estimé à 15 millions d’euros, force est de constater qu’on  est très loin du compte. En effet, sur ce million, il faudrait déjà retirer  800 000 euros pour financer les pertes de recettes , de sorte que ne serait dégagé, en réalité , pour « l’autofinancement » ,  qu’un budget de 200 000 euros !

Dans la logique du raisonnement qui nous est exposé, c’est donc près de 1,8 millions d’économies qu’il faudrait faire pour dégager le montant correspondant à l ‘objectif  d’autofinancement visé , et non 1 million .

A jeudi donc pour vérifier si ces hypothèses seront bien celles retenues par la nouvelle majorité municipale, et savoir comment elle entend répartir ces économies …

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio