Contre-Regards

par Michel SANTO

La Clau – La Dépêche du Midi en monopole surveillé…

imgres

Le rachat du groupe Midi Libre par la Dépêche du Midi, négocié depuis août 2014, sera finalement effectif fin juin. Midi Libre, propriétaire de L’Indépendant des Pyrénées-Orientales, a été acheté pour 90 millions d’euros par le groupe bordelais Sud Ouest en 2007, mais sa cote a chuté de 15 à 25 millions suite à une crise historique, compensée par une vente au numéro augmentée de 10% le 1er juin par L’Indépendant. L’absorption en vue atteindra 100% de Midi Libre, contre 90% selon notre information du 13 mai et 52% d’après l’intention première du média du radical Jean-Michel Baylet. Cette prise de parts intégrale est provoquée par le retrait du partenaire Groupe Nicollin, spécialiste montpelliérain du nettoyage urbain et du traitement des déchets. Dès le mois de mai dernier naissant une éventualité d’hégémonie sur la future région regroupant le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, car il passera de 9 à 13 départements couverts. L’autorité administrative confirme cette hypothèse. Jeudi 4 juin, l’Autorité de la concurrence a enfin autorisé la transaction, mais «sous conditions», selon un communiqué. Alors que le schéma d’un unique grand journal par région distingue la France en Europe, l’Autorité avise que La Dépêche du Midi sera en «situation de monopole (…) dans les départements de l’Aude et l’Aveyron». Elle ne cite pas le Pays Catalan, où les médias alternatifs, quotidiens sur le web et hebdomadaires sur papier, sont plus abondants. Mais elle alerte sur une acquisition qui «risque de conduire à une homogénéisation du contenu des titres, au détriment des lecteurs qui subiraient une réduction de la qualité et de la diversité des journaux». L’autorité administrative souligne que le groupe «s’est engagé à ne pas procéder à l’harmonisation des contenus de ses titres» et à «maintenir des rédactions en chef distinctes». Cette promesse, contournable par le mimétisme rédactionnel, sera surveillée par un professionnel mandaté par l’Autorité de la concurrence.

Source : La Clau – La Dépêche du Midi en monopole surveillé – Société

De la justice dans ses rapports avec le politique et les médias !

De la justice dans ses rapports avec le politique et les médias !

"Le débat médiatique s'est souvent focalisé sur une question : les juges sont-ils allés trop loin ? Y répondre n'a de sens que si l'on échappe à l'erreur de perspective qui consisterait à ne considérer que les juges. Ce serait oublier que la justice, en tant qu'instance de pouvoir, est dans une interaction permanente avec la sphère politique et la sphère médiatique."

La suite de cette pertinente mise au point dans le lien ci dessous… Lire aussi l'analyse de l'excellent Koz !

Suisse : les deux leçons d’une votation inquiétante

Un édito du "Monde.fr " qui change de ceux habituellement offerts à ses lecteurs sur ce genre de sujet…

Suisse : les deux leçons d'une votation inquiétante

Les feuilles mortes.

 banniere    

Tant d’argent consacré à la promotion de notre région !

Ses vins, ses paysages, ses truffes à présent… Mais aussi son sens de l’hospitalité,son humanisme, ses troubadours…

Ah ! L’amour courtois… Qu’en reste-t-il ? Des feuilles mortes. De celles qui se ramassent à la pelle sur le parvis de l’hôtel de région.

Puisse le vent du Nord les emporter, sans nostalgie et sans regrets…

         

 

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]