Contre-Regards

par Michel SANTO

Valls veut diviser par deux les régions, et il a raison !

Valls veut diviser par deux les régions, et il a raison !

Manuel Valls a annoncé aujourd'hui son souhait de «réduire de moitié» le nombre des régions françaises pour le 1er janvier 2017. Le premier ministre propose aussi de supprimer les conseils départementaux «à l'horizon 2021». En voilà une bien bonne idée ! Quand Sarkozy proposait lui aussi de réduire le nombre des régions, voici ce que cela donnait : 15 !

Valls veut diviser par deux les régions, et il a raison !

On en enlève quatre pour arriver à onze, et la Région Languedoc-Roussillon disparaît ! Et l'Aude et les P.O se retrouveraient conséquemment en Midi-Pyrénées . Narbonne et son agglomération ont tout à y gagner … Suerte Manuel !

Le ” coup d’Etat ” de Manuel Valls !

Le " coup d'Etat " de Manuel Valls !

Avec la nomination de Manuel Valls à Matignon, on vient d’assister à un véritable « coup d’Etat » symbolique au plan institutionnel. La figure de l’autorité, de l’énergie, de l’initiative que les Français accordent à la fonction présidentielle , c’est Valls , premier ministre, qui désormais l’incarne. On peut donc dire que Hollande, contraint, s’est  auto-chiraquisé et que nous sommes entrés dans une forme inédite de cohabition. La présidence n'est plus normale, elle n'est plus … La campagne des présidentielles, à gauche, est ouverte ; et la jeune garde : Valls-Montebourg-Hamon est à la manoeuvre. Ça promet !

 

Para Valls et Hidalgo : El pueblo no se equivoca …

Un catalan de Barcelone à la tête du gouvernement de la France et une andalouse reine de sa capitale, ça méritait bien du grand Escobar … Un peu vicieux comme hommage, je le reconnais . Les hispanisants comprendront… Et puis, si l'on suit el cantaor, à savoir que le peuple n'est jamais dans l'équivoque, comme lors de ces municipales, force est de constater que ces deux là y sont en plein…

Valls ! l’estocade à gauche …

Le 20 Mars 2014, j’écrivais ce billet ( en lien ci dessous ) . La seule chose à y ajouter est la nomination de Valls à Matignon un peu plus tôt que je ne le prévoyais. Un choix contraint pour Hollande, un choix risqué pour 2017 et sa propre candidature à l’Elysée … À gauche, un cauchemar : le battu à plat de couture des primaires ( moins de 6 % ) aux manettes de l’Etat … Tout se passe comme si on venait d’assister à un ” coup d’Etat ” médiatico-politique …

Articles récents