Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Région LRMP, et d’ailleurs. À quoi va donc servir le ministre Baylet?

2048x1536-fit_president-parti-radical-gauche-prg-jean-michel-baylet-15-mai-2014-a-paris

Monsieur Baylet, patron du PRG et du groupe la Dépêche réunis, nommé ministre de l’Aménagement du territoire, des collectivités locales et de la ruralité, place, de fait, madame Delga, la présidente PS de la région LRMP, sous sa tutelle. En contrepartie, il offre à monsieur Cambadélis (1) , pour la campagne des présidentielles 2017, ses réseaux locaux et surtout ses journaux (2) : Midi Libre, l’Indépendant, la Dépêche etc…

Ironie de l’histoire et paradoxe politique, François Hollande nomme à ce poste prestigieux celui qui a enterré sa « grande réforme territoriale »  en menaçant de quitter la majorité présidentielle si les Départements, notamment, étaient supprimés. Verrouiller sa grande région LRMP, y consolider ses cercles d’influence; et  conforter la « vieille » classe politique départementaliste et « communaliste » dans son désir de ne rien plus toucher à ses positions de pouvoir, me semblent en effet répondre à  la question que se posait récemment, et gravement, le blog FR3 de Midi-Pyrénées: « À quoi va donc servir le ministre Baylet? »


(1) Cambadélis dans le Canard Enchaîné du 26 août: « Baylet est désormais le patron non seulement de ‘La Dépêche’, mais aussi du ‘Midi Libre’. Or c’est dans cette région du Grand Sud-Ouest que va sans doute se jouer une partie de la présidentielle pour Hollande. »CQFD!

(2) L’édito de la Dépêche du Midi, daté du 12 février, commence ainsi: «Le chef de l’Etat mesure avec sang-froid l’effort qui reste à faire pour réussir son quinquennat et en convaincre les Français. C’est pourquoi, il ne s’est pas contenté d’une sorte de rafistolage. Par son ampleur et son habile dosage politique, le nouveau gouvernement constitue un « pari raisonnable » sur l’avenir… en intégrant, non seulement son ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, mais encore deux chefs de partis, l’écologiste Emmanuelle Cosse et le radical Jean-Michel Baylet, autant dire deux symboles forts du rassemblement à gauche.» Sic!

851139-depeche-du-midi-baylet-gouvernement-remaniement_5514699

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • fred

    |

    Bonjour Mr santo,
    Je pense aussi qu’un Jean-Michel Baylet ministre c’est tenté d’éviter un Baylet Jean-Michel candidat au 1er tour de la présidentielle et donc un éparpillement des voix

    Reply

  • Jean Pierre

    |

    Le seul but de ce remaniement, ne vous y trompez pas c’est de préparer le candidat Hollande pour 2017, en partageant la gamelle fédératrice avec toutes les sensibilités « de gauche » susceptibles de l’aider à conserver sa fonction suprême en 2017. Baylet pour le PRG et le grand sud ouest, le retour des écolos pour la touche « Verte », Ayrault pour affaiblir la fronde. Pas de bol pour l’indomptable Mélenchon qui par en solitaire sur la traversée et qui va jouer la mouche du gauche… Pardon du coche !
    L’intérêt de la France et des Français… On verra ça plus tard, aujourd’hui c’est l’heure du changement dans la continuité…. On a tout de même échappé a Aubry et ça je dis : J’achète !

    Reply

  • Jean Pierre Eppe

    |

    Peut-être qu’en agissant ainsi, Hollande croit aussi prendre une assurance contre la candidature Taubira en 2017? Il reste que d’ici là la planche sera en effet savonnée pour Mme Delga.

    Reply

  • Alphonse Martinez

    |

    Les copains c’est maintenant, les coquins c’est maintenant, les couillons c’est maintenant, …..ce pays est foutu .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’i[Lire la suite]
Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel [Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :