Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne : Au Grand Narbonne, l’ouverture de Bascou vers Didier Mouly est en sursis !

Unknown-1Ce matin, je faisais état de “l’ouverture” faite par Jacques Bascou à Didier Mouly , il est 19heures 30 et je sors du Conseil Communautaire du Grand Narbonne. Constat: le groupe de Mouly a voté contre l’élargissement du Bureau exécutif aux Présidents des Commissions, pourtant approuvé par une large majorité du Conseil Communautaire.

Deux interprétations possibles. La première serait de considérer ce vote négatif de “Didier Mouly” contre le seul principe de cet élargissement tout en se proposant ultérieurement  à  la présidence de fait d’une des cinq Commission. Ainsi se retrouverait-il au bureau exécutif! Lui ou un candidat de son groupe. La seconde serait de prendre ce vote comme le premier acte de son refus global, pour lui ou l’un de ses représentants, de participer au bureau exécutif élargi. Et en toute logique , il ne se présenterait pas, lui ou l’un de ses représentants, à la présidence d’une Commission.

Attendons donc que la position de Didier Mouly soit clairement énoncée! Celle de Michel Py (UMP) et de son Groupe l’est : ils ont voté pour l’ouverture.

Ah! ceci aussi: le rejet massif, après l’intervention de Bertrand Malquier, d’une proposition de Jacques Bascou d’accorder à chacun des groupes politiques de l’opposition, un poste de rédacteur. Une petite leçon d’économie budgétaire bienvenue! Mais qui donc a soufflé à l’oreille du président du Grand Narbonne cette idée aussi stupide que coûteuse pour les finances de l’Agglo? N’a-t-on pas encore compris que l’heure était venue, dans ce temps de crise durable des finances publiques, à une gestion financière plus économe de nos collectivités,  surtout dans  leur  fonctionnement ?…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Martinez

    |

    Je me demande quand va-t-on s’intéresser à ce qui préoccupe le plus une majorité de Narbonnais; l’EMPLOI, l’EMPLOI,l’EMPLOI,l’EMPLOI, l’EMPLOI,l’EMPLOI,l’EMPLOI, l’EMPLOI,l’EMPLOI,l’EMPLOI, l’EMPLOI,l’EMPLOI,l’EMPLOI, l’EMPLOI,l’EMPLOI,l’EMPLOI, l’EMPLOI,l’EMPLOI,……Mais aussi la sécurité, le logement, le stationnement et la circulation, la propreté, etc, etc …..

    Reply

  • Avatar

    Elle

    |

    On s’y intéressera quand nous, narbonnais, et peuple en général, serons capable de sortir nos soi disant élus de leurs placards dorés et de leur mettre des raclées en place publique pour incompétence, gabegie et imbécillité. Mais puisque nous adorons les incompétents, que la presse les encense, l’emploi n’ira qu’à leurs copains, déjà en poste. Je me demande à qui songeait Bascou pour ce poste de rédacteur de catégorie B pour son groupe …. Mystère ! et non M. Santo, ces individus si fichent totalement que les temps soient durs, trop pressés qu’ils sont d’en gaspiller un maximum avant d’éventuelles réformes : C’est la toute la beauté du socialisme en particulier, du politique en général. Aucun ne pense à l’avenir de son pays. ah les dépenses de fonctionnement, quelle manne !!!

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    ELLE @ Vous avez raison mais qui est capable aujourd’hui, dans ce Pays, de donner un grand coup de pied dans la fourmilière ? Les mots de Michel Santo sont toujours plein de bon sens mais hélas nos élus sont pris dans une sorte de tir à la corde qui provoque une certaine cécité . Les problement réels leurs échappent complètent et Michel Santo va continuer à prêcher encore longtemps dans le désert . EUX savent tout , n’ont besoin d’aucun conseil, et ne veulent surtout pas discuter , n’est-ce pas une façon de cacher une certaine incompétence ???Non courage Michel !

    Reply

  • Avatar

    Ingrid

    |

    @ Marinez
    Mais l’emploi relève des entreprises, pas d’une Ville, pas d’une Agglo -ou à la marge-.

    Oui, trop d’élus sont complètement deconnectés des réalités et de “leurs” administrés. C’en est à pleurer.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraite » s’est faite sans[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :