Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Didier Mouly creuse à Montplaisir et jardine sur les Barques

20140725-165509-60909059.jpg

Après l’édification d’un imposant rempart de rochers à Port la Nautique pour barrer la route à d’indésirables cohortes homosexuelles, il y quelques semaines à peine, Didier Mouly faisait creuser , mardi matin dès l’aube , d’immenses et profondes douves autour de son domaine de Montplaisir pour barrer celle d’envahissantes caravanes de « gens du voyage ».

Un maire que l’on n’attendait pas sur ce terrain là ! On le savait certes diriger un cabinet d’avocats, mais certainement pas conduire une « entreprise » de travaux publics.

Ce matin, sur les Barques de Bourg et de Cité, violent traumatisme esthétique ! Une pluie d’obus fleuries les défigurent. Ne manquent à leurs sommets un peu avachis que de petits tourniquets aux couleurs de la ville. Des toupies de pétunias et de géraniums renversées vaguement inspirées des buis taillés de nos jardins à la française. Une offense à l’élégance ; et un maire que l’on n’attendait certainement pas sur ces plates bandes là cultiver son goût pour cette forme d’art bizarrement topiaire .

On le savait trouver ces Barques catastrophiques , elles sont désormais elles aussi catastrophées …

Obus,toupies ... qui décorent les Barques.

Obus,toupies … qui décorent les Barques.

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Lombard Jacques

    |

    Il faut oser, c’est comme ça qu’on vous reconnait…

    Reply

  • pibouleau

    |

    Mouly s’en va t en guerre contre les gays à la Nautique et « dresse » sur les Barques des bites boursouflées et fleuries ode aux invertis.
    Cherchez la logique ! D’un mauvais goût accompli

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
Alexandre Benalla ! un cas d'école sur les relations complexes - et perverses - entre pouvoir politique, administrations et médias…

Alexandre Benalla ! un cas d'école sur les relations complexes - et perverses - entre pouvoir politi

  Thierry Pfister, cet ancien journaliste du journal le Monde, qui écrivit aussi, après son passage au cabinet de Pierre Mauroy, alors premier "Premier ministre" du Président Françoi[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :