Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs ! La « Mêlée ouverte » ferait mieux de la jouer fermée …

UnknownJe ne connais pas Renaud Gali, ni sa « Mêlée ouverte » lancée il y a deux ans pour soutenir le Racing Club Narbonnais Méditerranée. C’est Jean Paul Chaluleau qui m’apprend l’existence des deux en signant un petit article discrètement situé dans le coin gauche de la troisième page de son journal l’Indépendant. Un écho sur lequel j’aurais pu glisser si je n’y avais lu que ce Monsieur entendait réunir tout le « gratin » économico-politique narbonnais à Montplaisir afin , lors d’une soirée  de prestige, de présenter aux chefs d’entreprises invités le  responsable des marchés publics de la Ville . 

Tiens donc ! le Code des Marchés Publics et celui en devoir de le respecter en guise de plat principal . Quelle drôle d’idée  ! Et quel rapport avec le soutien financier attendu des invités en faveur du RCNM ?

Je ne ferai de procès d’intention à personne, mais quel étrange cocktail tout de même que cette réception où se trouveraient mêlés chefs d’entreprises,  dirigeants de club  et  responsables politiques avec en vedette américaine celui qui, à l’hôtel de ville, a désormais la charge de la commande et des achats publics.

Voudrait-on faire croire  que circuleront sur les tables  et dans les plats de Montplaisir autre chose que d’affables propos sur les performances du RCNM et le soutien que lui apportent nos « forces vives » locales qu’on ne s’y prendrait pas autrement .

Une confusion des genres sans doute involontaire, mais une initiative qui place néanmoins notre « Mêlée ouverte » et son invité d’honneur à la limite du hors jeu symbolique .

Sur ce terrain là il vaut mieux en effet la jouer un peu plus fermée …

securedownload

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Viguié

    |

    Petits arrangements entre amis ne suffiront pas, l’ardoise à remplir aurait plus tôt la taille d’un tableau noir , c’est une fois de plus les entreprises et les commerçants qui devront
    passer au bassinet dans une période où la monnaie d’échange se réduit comme peau de chagrin
    Et les autres sports attendront la période de carnaval pour voir passer les masques

    Reply

  • Maynaud

    |

    D’ici la fin août ?…

    Reply

  • Antoine

    |

    Narbonne ou Clochemerle ? Quelle tristesse …

    Reply

  • Alphonse

    |

    Des mots, encore des mots , toujours des mots pour ne rien dire et surtout pour ne rien faire. Les petits plaisantins qui espèrent ,à tort, quelque chose de ce responsable des marchés publics devraient apprendre à le connaître . Regardez plutôt du côté du Grand Narbonne ou les entrepreneurs incompétents ou très malins ont toutes leurs chances .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais dites moi Alphonse , que sont ces mots sans preuves concernant des chefs d’entreprises et le Grand Narbonne ? Donnez moi des faits, des noms, des preuves…

      Reply

  • alphonse

    |

    Bonjour Michel,
    Donnez-moi une adresse Mail personne pour que je puisse vous adresser ce que vous demandez .
    Cordialement

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]