Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Les Estivales 2016: cet art de vivre que l’on voudrait nous interdire…

Photo de "Les Estivales de Narbonne"

Photo de “Les Estivales de Narbonne”


Ne pas écrire un mot. «Prier» en silence. Ne pas en rajouter dans l’insupportable «pathos» qui inonde la presse, les réseaux sociaux, leurs “posts” et commentaires. Garder vivante  à l’esprit cette soirée dernière sur la promenade des Barques. Sa gaieté retenue, paisible, chaleureuse. Autour de notre table, des stands de producteurs locaux, de vins, de fruits et légumes, de biscuits et galettes, un ostréiculteur aussi. Des terrasses de bistrots, le long du cours, pleines et animés. Du monde, des sourires, du plaisir… La vie!  Et ce chanteur, et Ferré: « C’est extra, c’est extra… ». À nos côtés, un couple de Montauban. Des paroles spontanément échangées. Sur Gruissan, où ils résident, l’été, et Narbonne: son charme, sa beauté, ses vents, ses restos. Sur le vin de la cave de Ventenac, qu’ils ne connaissaient pas, et  les glaces au lait de brebis de “Audeline”, que nous connaissons. Des huîtres de Bouzigues, dans nos assiettes, comme l’an dernier. Des Landes, d’où viennent les jeunes gens, à l’autre bout de la table, et du prix du foncier, à Biarritz, qui exclu les ménages les plus modestes, comme dans le Tarn et Garonne – par la “faute” des anglais! De nos enfants, de leurs études, de leurs métiers, de la tramontane, qui vient de tomber – légèrement. De Denis et Martine, venus nous embrasser, de leur gentillesse… Et puis cette passante au sourire amical, et discret. Et cette petite anglaise – joyeuse – et son joli petit béret fuchsia. Ces jeunes filles aux robes courtes et aux épaules nues et bronzées… Et tant d’autres images et moments de cet art de vivre que l’on voudrait nous interdire. Sur lequel nous ne devons rien céder. Il est notre résistance aussi. Dans quel autre pays au monde le vit-on ainsi?

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Elle

    |

    Bravo ! La vie et rien d’autre !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :