Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Un bonheur de lecture, dans une boîte de « Livres comme l’air »…

 

IMG_1733

Habituel, et quotidien, tour de ville – grand! un peu plus d’une heure. Je traverse le jardin de la « Révolution » et m’arrête quelques instants devant la « boîte à livres » – une initiative lancée par Marie Aussilloux et reprise par la Ville: « Livres comme l’air ». Un rapide coup d’oeil, et, au milieu de rien, une « pépite »: Jean Pierre Verheggen: « Poète Bin Qu’oui Poète Bin Qu’non? » Sans défaut! Nette… À l’évidence jamais ouvert, le livre! Sa tranche en témoignait… Plus à présent. Ce n’est pas la première! Et merci à cet anonyme, s’il me lit, qui, avant-hier me fit tout aussi anonymement ce cadeau. Jean Pierre Verheggen donc, est un poète. Belge! L’Alphabet des lettres françaises de Belgique définit ainsi sa poésie :

« Sa poésie est avant tout une parodie de la poésie, une critique radicale de l’idéologie que véhicule ce genre et un pastiche burlesque de ses conventions. À partir de là, il développe dès 1968 le concept de réécriture et en applique les effets à des champs d’investigation plus larges, allant de la bande dessinée à la langue politique la plus stéréotypée, en passant par la perversion d’un langage par un autre, en l’occurrence du français classique et scolaire par son wallon maternel, sauvage et sexuel »

Dans « Poète Bin… », édité en 2011, J.P Verheggen dénombre trente-six sortes de poètes: champêtres ou rodomonts, peuls ou auvergnats. Et parmi eux des alcoolos, mycologues… des kamikazes… Sans oublier des agités du buccal. J’ai choisi cette page 21, d’actualité, (extrait) par lui consacrée au « Poète avec vieille orthographe »

IMG_1735

Épatant, non? Un conseil: « lisez vite Jean Pierre Verheggen! »

Verheggen JPokRef

         

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Au domaine de La Rochelierre, on cultive aussi un art français de la vie…

Au domaine de La Rochelierre, on cultive aussi un art français de la vie…

      Le domaine de la Rochelierre est situé au coeur du village de Fitou, entre mer et Corbières. J'y étais mercredi soir, répondant à l'invitation d'un ami. Si je connais son propr[Lire la suite]
Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio