Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. La guerre du sexe aura-t-elle lieu!

    au-parc-des-expositions-de-14-heures-a-1-heure-du-matin_545284_516x343      

Étonnamment, l’ouverture, si j’ose dire, d’Éropolis, dans ma provinciale petite cité audoise, bien sage habituellement pourtant, du moins je le croyais naïvement jusqu’ici, coïncide avec le retour des martinets. L’an dernier, c’était le Lundi de Pâques qu’ils criaient dans un ciel Narbonnais sombre et bas. Les martinets, les oiseaux, pas d’autochtones  érotomanes excités par des volées de petits fouets. Toujours est-il que, dans ce salon printanier, sont proposées,  par des hôtesses  bien carrossées, de puissantes montées de sève. À la carte, dans  des chambres aux fantasmes “avec une ou deux filles , avec ou sans sextoy”, nous dit-on. Tout cela mêlé au  Parc des Expositions, évidemment! J’imagine d’ici Jacques Bascou, le propriétaire des lieux, en maître des cérémonies tout de cuir vêtu , une paire de ciseau dans une main, un fouet dans l’autre, l’inaugurer cette foire du sexe; j’entends aussi ses “rugissements” de plaisir à présenter ce nouveau concept de Narbonne-Sexopole comme l’indiscutable preuve de l’attractivité de Narbonne et de la (les!) Narbonnaise (s!).  Pendant ce temps d’intense dépense d’énergie libidineuse, Didier Mouly, chut, chut! jaloux, très ! intrigue et serait prêt  à “se déshabiller” m’apprend la rumeur publique, mesquine et sans doute intéressée , pour récupérer, aux forceps, le traditionnel “salon du mariage”, afin de l’installer chez lui, si je puis dire,  au Palais du Travail. Un site, austère et froid, sans chambres, cabines, sextoy ni martinets… Quoique! Sait-on jamais…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (13)

  • Avatar

    Julès

    |

    On ne sait plus à quels seins se vouer !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Saint Thomas peut-être, Jean Claude!

      Reply

  • Avatar

    Bernard-Mery de Vargas

    |

    hum, la petite brune de droite me donnerait bien envie d’aller y faire un tour… pour le reste, il me semble que c’est moins le maire de Narbonne que l’organisateur du Salon du Mariage qui explore la piste du Palais du Travail. Et il n’est pas le seul. Les organisateurs du Salon de l’Auto (occasion) ont acté, crois-je, son déplacement sur… les Barques, en extérieur.
    Dans les 2 cas la raison en est le coût prohibitif de location du Parc des Expositions dont les nouveau tarifs, me dit-on, on explosés.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Les dessous de cette affaire me semblent forts douteux Bernard!

      Reply

  • Avatar

    Braem Bernard

    |

    En forme, et avec des argument de formes, Michel ce matin…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je n’ai pas pu résister à la tentation, Bernard!

      Reply

  • Avatar

    raynal

    |

    ”Cachez ces seins que je ne saurais voir ”….On va interdire Narbonne aux moins de dix huit ans…..?

    Reply

  • Avatar

    DILOY REY franck

    |

    Une visite dans ce beau salon par pure curiosité et non par perversité comme certains peuvent penser.et pour preuve.
    Ce n’est pas parce que l’on visite une grande bibliothèque que l’on est un grand écrivain!!

    Reply

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Merci Michel pour ce billet qui fait surtout réagir les vieux, sans doute pour leur rappeler quelques souvenirs . Je crois que pour ces nostalgiques de sensations à jamais perdues cette manifestation pourrait être baptisée “Erectopolis” , qui sait un miracle est si vite arrivé …. Enfin il me semble qu’il y a plus sérieux à faire à Narbonne .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ce matin, j’avais l’esprit facétieux Alphonse! Mais sous l’ironie se cache quelques petites vérités. Je ne les dévoilerai pas. Au lecteur de soulever la “jupe” …

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scènes de la vie narbonnaise :  et d'un certain état d'esprit bien français !

Scènes de la vie narbonnaise : et d'un certain état d'esprit bien français !

      Devant chez moi, un gros chantier de rénovation urbaine : réfection et embellissement des trottoirs, chaussées et places du quartier délimité par précisément la place des Q[Lire la suite]
Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

        Des hommes et des femmes qui défilent sur une avenue, dans la nuit, flambeaux tendus vers le ciel. Au premier plan, certains portent des gilets marqués du sigle d[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ?

Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand

    Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ? La question est rhétorique, évidemment, et la phrase faussement interrogative. Bertrand Malquier n’est [Lire la suite]
La démocratie peut-elle survivre à la haine?

La démocratie peut-elle survivre à la haine?

            Extraits de l'analyse de Dominique SCHNAPPER, publiée dans la revue en ligne TELOS. L'intégralité de texte est (ici) «Dans la démocratie,[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

  L'Indépendant. Cliquer sur l'image pour accéder au site du journal.    Le député du Rassemblement national, Louis Aliot, qui brigue la mairie de Perpignan, était avant-hier dans [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

      Et de huit ! Qui ? Un nommé Perello ! Son programme : « le plus plus gros » de tous les temps. Avec, en tête de gondole, une faculté de médecine ; la création de 10 000[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :