Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: La riche association fantôme du Conseil Général de l’Aude!

images

Créée en 1981, l’UNAMECOGERA est une singulière association. Sans président durant 19 ans, ni bureau, ni conseil d’administration, cet organisme à l’acronyme exotique aurait perçu des subventions du Conseil général pour financer des retraites complémentaires. Sauf que depuis la promulgation de la loi sur le statut des élus en juillet 1992, ce genre de procédé est illégal. Dès lors se pose la question de la « destination » de ces 157 000 € de subventions qui lui auraient été versés par le Conseil Général de l’Aude entre 2005 et 2012. Seule certitude, son Président, selon le dernier document officiel remis à la préfecture daté du 15 novembre 2005! est Alain Marcaillou, le conseiller général du canton de Conques-sur-Orbiel , et ses secrétaires seraient Murielle Gancia et Charles Ferriol , qui ne sont plus conseillers généraux – depuis 2011 pour la première et depuis 1992 pour le second. Enfin et pour parachever le tout de cette fantomatique construction institutionnelle, Francis Bels et Jacques Arino, respectivement trésorier et vice-président de l’UNAMECOGERA, ne seraient pas informés de leur état de membres du conseil d’administration et de leurs fonctions dirigeantes ! Dans ces conditions, une seule question se pose: qui a assuré la gestion financière de l’UNAMECOGERA durant toutes ces années ? Et à quoi ont servi ces milliers d’euros versés par le département ? Ces faits, mis au jour Bruno Huet dans la Dépêche du 17 octobre, (source) ont visiblement réveillé le président Marcaillou. Sorti de son long et profond coma, il s’est mis au travail, le  30 septembre dernier, en convoquant  tous les élus départementaux pour les inviter à participer à l’assemblée générale de l’UNAMECOGERA dont la date a été fixée au 3 novembre. « Une pure et heureuse coïncidence ». Évidemment! Une bienheureuse réanimation de cette association sans « dirigeants » et sans direction, dont on attend à présent et avec impatience des explications. Nul doute aussi que l’exécutif départemental apportera  un peu d’air frais lui aussi à cette inattendue renaissance;  et que l’autorité de tutelle préfectorale saura aider à la recherche de la vérité…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Christian

    |

    Qui sera sanctionné ? Imaginons un chef d’entreprise versant de l’argent sur un compte à part , sans explication , destiné à une association bidon et que cela se sache un jour, je n’ai aucun doute ,il serait condamné pour détournement d’argent ! En temps que contribuable,je demande la même chose pour ceux qui sont impliqués dans cette association bidon!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]