Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘carcassonne’

Nuages toxiques à Carcassonne, le vent disperse la pollution. Le préfet et le maire respirent !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : “Nuages toxiques à Carcassonne, le vent disperse la pollution. Le préfet, J.M Sabathé et le maire, G.Larrat respirent !! “

 
 

Lire aussi le billet source (ici).

   
 

Vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche.

 
 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Le pathétique appel de Carcassonne de madame Delga et des élus PS occitaniens…


Lundi, à Carcassonne, à l’initiative de Carole Delga¹, les principaux élus socialistes de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée – présidents de conseils départementaux, députés, sénateurs… – ont décidé de formaliser et d’apporter leur soutien à Benoît Hamon dans un “Appel” au rassemblement, dont ils auraient pu se passer, tant il est… pathétique. Un texte fourre-tout, sans cohérence politique, et susceptible même d’évoluer nous dit-on, où la majorité de ces élus, qui soutenaient et faisaient campagne pour Manuel Valls et la défense du bilan du quinquennat de  François Hollande, se placent désormais dans le sillage du vainqueur de la primaire qui, pourtant, n’a jamais cessé, depuis l’élection de François Hollande, d’en combattre la ligne et ses réalisations.

Carcassonne ! La dame du Préfet démissionne de la Ville : saison 2 !


Dans mon billet précédent, j’ai voulu traiter cette affaire, tant elle est emblématique – et caricaturale – de certaines pratiques locales, sur un mode ironique, sans rien cacher cependant des responsabilités en cause. En effet, et très curieusement, dans l’article de la Dépêche référencé précédemment, le responsable du pôle culturel de la Ville, Monsieur Dupont, est souvent cité et présenté, de fait, comme l’homme clef de cette étonnante situation, et son seul coupable.

La dame du Préfet de l’Aude démissionne de la Ville de Carcassonne : Saison 1 !


Samedi midi, un ami bien informé des affaires carcassonnaises me signalait que la femme du préfet de l’Aude venait d’être recrutée par la Ville de Carcassonne, à son pôle culturel. Dans l’impossibilité de vérifier cette info, j’ai préféré attendre un peu. Bien m’en prit car c’était d’une démission, “pour raisons personnelles” de cette dame dont il s’agissait, pas d’une embauche. Démission effective depuis  samedi matin, précise la Dépêche de ce jour.

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs: “Henri Gougaud, Les voyageurs de l’aube”

ob_076c83_gougaud

Jean Pierre Vialle lit beaucoup et note ses impressions de lecteurs compulsif dans un blog: “Mes belles lectures”. Je le connais depuis de nombreuses années. Nous avons eu l’occasion de nous rencontrer alors que nous étions encore en “activités professionnelles”. L’économie régionale et locale, les entreprises en étaient l’occasion. J’ignorais alors son goût pour les livres. À la “retraite” (active) désormais, résidant dans le “Narbonnais”, il nous fait partager ses “coups de coeur”. Quand l’envie lui prendra, il pourra déposer, comme aujourd’hui, dans ce “Coin lectures” de Contre-Regard.com, certaines pages de son journal de lecteur. Comme celle-ci consacrée au dernier roman de Henri Gougaud: “Les voyageurs de l’aube”, Albin Michel, 2015. On pourra lire aussi avec profit la très subtile analyse qu’en fait Claire Mazaleyrat: (ici)

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio