Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Le maire Mellet, de Montredon, vent debout et sans opposition…

10356084

Le sympathique maire de Montredon: Éric Mellet, dans le civil pompier professionnel et au Grand Narbonne en charge des pompes funèbres – une fusion de compétences, si je puis dire, horizontale – vient d’occire ses opposants. Par leur démission, ils pensaient retourner aux urnes et envoyer le Mellet et sa troupe dans la fosse aux trépassés. Un coup de Jarnac improvisé qui , par un coup de pale retorse, en retour, les terrassât sur-le-champ… d’éolien en projet. De moulins, ils prirent donc un vent. Le souffle coupé et les ailes brûlées, c’est à un enterrement de première classe que joyeusement Mellet a  participé, tandis que le pompier Éric ventilait allègrement ses ouailles et ses administrés. Sur des airs à la gloire d’Éole, vent debout, il en vante encore tous les bienfaits, pour sa commune et son budget … Alléluia!

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    gabriel

    |

    Je pense que l’affaire n’est pas finie, ce n’est, je crois, que le début d’une bataille pour la mairie, avec pour la liste M elle, élue aux dernières élections, une ou p,u sieurs personnes qui n’étaient pas éligibles, attendons les décisions du représentant de l’état.
    Il faudrait une enquête plus approfondie de la chronique.

    Reply

  • Avatar

    JUTON

    |

    Il y en a qui avant de vouloir s’occuper des affaires d’une commune devraient potasser le code électoral en ce qui concerne les communes de moins de 1000 habitants !

    Reply

  • Avatar

    Montredon

    |

    Il y en a qui, avant de commenter, ferait mieux de vérifier le nombre d’habitants de ladite commune…

    Reply

  • Avatar

    Eric

    |

    Bonjour à tous afin d’apporter quelques précisions aux commentaires précédents, population de Montredon 1420 habitants d’autres part en ce qui concerne les règles d’éligibilité seul le moment de dépôt de liste entériné par Mr le préfet à valeur de loi en d’autres termes quelqu’un qui lors des élections municipales de 2014 dont la présence sur une liste a été validée par le préfet conserve cette capacité jusqu’à la fin du mandat …. Seul cas de rupture de ce fait une procédure de justice ayant entraîné l’inéligibilité du colistier.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :