Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Le maire Mellet, de Montredon, vent debout et sans opposition…

10356084

Le sympathique maire de Montredon: Éric Mellet, dans le civil pompier professionnel et au Grand Narbonne en charge des pompes funèbres – une fusion de compétences, si je puis dire, horizontale – vient d’occire ses opposants. Par leur démission, ils pensaient retourner aux urnes et envoyer le Mellet et sa troupe dans la fosse aux trépassés. Un coup de Jarnac improvisé qui , par un coup de pale retorse, en retour, les terrassât sur-le-champ… d’éolien en projet. De moulins, ils prirent donc un vent. Le souffle coupé et les ailes brûlées, c’est à un enterrement de première classe que joyeusement Mellet a  participé, tandis que le pompier Éric ventilait allègrement ses ouailles et ses administrés. Sur des airs à la gloire d’Éole, vent debout, il en vante encore tous les bienfaits, pour sa commune et son budget … Alléluia!

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    gabriel

    |

    Je pense que l’affaire n’est pas finie, ce n’est, je crois, que le début d’une bataille pour la mairie, avec pour la liste M elle, élue aux dernières élections, une ou p,u sieurs personnes qui n’étaient pas éligibles, attendons les décisions du représentant de l’état.
    Il faudrait une enquête plus approfondie de la chronique.

    Reply

  • Avatar

    JUTON

    |

    Il y en a qui avant de vouloir s’occuper des affaires d’une commune devraient potasser le code électoral en ce qui concerne les communes de moins de 1000 habitants !

    Reply

  • Avatar

    Montredon

    |

    Il y en a qui, avant de commenter, ferait mieux de vérifier le nombre d’habitants de ladite commune…

    Reply

  • Avatar

    Eric

    |

    Bonjour à tous afin d’apporter quelques précisions aux commentaires précédents, population de Montredon 1420 habitants d’autres part en ce qui concerne les règles d’éligibilité seul le moment de dépôt de liste entériné par Mr le préfet à valeur de loi en d’autres termes quelqu’un qui lors des élections municipales de 2014 dont la présence sur une liste a été validée par le préfet conserve cette capacité jusqu’à la fin du mandat …. Seul cas de rupture de ce fait une procédure de justice ayant entraîné l’inéligibilité du colistier.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :