Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Les Halles et la “Mairie” se prennent par les cheveux!

UnknownJeudi, comme tous les jeudis et dimanches, jours de marché, il y avait du monde sur les Barques et dans les Halles. Le Ciel, sans nuages ou si peu était bleu et l’air doux. Celui du président des mêmes Halles, à l’inverse, était renfrogné.Les clients et les badauds ne manquaient pourtant pas. Des enfants y étaient aussi, nombreux, ils y mangeaient des oeufs brouillés sous le regard bienveillant de Stéphane tentant désespérément de savoir auprès d’eux qui de la poule ou de l’oeuf… C’est Jean Luc qui m’a éclairé sur le pourquoi de ce mauvais poil présidentiel. Il venait d’être pris à contre poil justement par un ancien (?) coiffeur présentement adjoint au maire en charge de commerçants. Un coupeur de cheveux en quatre qui lui a interdit de s’installer sur le parvis des Halles pour y animer sa “Semaine du Goût”. Autant dire qu’il ne l’a pas digéré cette “patate” survenue comme un cheveu sur la soupe. Une missive est donc partie, direction le palais, pour se plaindre de ce coiffeur (ex?) au poil et à l’allure raides.  Un poil d’urbanité  lui manque, assurément…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Jean Pierre VIALLE

    |

    Une mairie qui coupe les cheveux en quatre, qui préfère voir le parvis des halles chauves comme un œuf, et qui un jour peut être finira de nous tondre, en nous laissant à poil, une main devant et une derrière

    Reply

  • Avatar

    Leboeuf

    |

    “comme tous les jeudi et dimanche”
    Et les accords ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Oh ! où était donc mon correcteur?

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :