Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: « L’étang est avec la rue des Marchands mon domaine et mon champ de manœuvre… »

12192526

Une page de Benjamin Crémieux:

« L’étang est avec la rue des Marchands mon domaine et mon champ de manœuvre. C’est de là que je bondirai un jour à l’assaut du monde.

Au bord d’un étang pareil à celui-ci, Achille venait, guidé par le Centaure Chiron, s’exercer à tirer de l’arc, à sauter, à forcer les cerfs et les lévriers à la course. C’est d’une rue bordée de boutiques pareilles à la rue des Marchands que Diderot, le fils du coutelier de Langres, Rousseau, le fils de l’horloger genevois, s’élancèrent vers la gloire. J’imagine, dans une édition future du Larousse, le début de ma biographie : « Rigaud (Jean-Hippolyte), né à Auzargues, le 12 novembre 1899, d’un père établi chapelier dans cette ville. Passe son enfance et fait ses premières études dans sa ville natale…

Je serai Rigaud, le fils du chapelier d’Auzargues, et des petits garçons, dans l’arrière-magasin de leur père, rêveront d’une destinée semblable à la mienne. Auzargues n’a encore fourni à la France aucun grand homme…

Mais nul Larousse ne dira tout ce dont j’aurai été redevable à l’étang. C’est sur ses bords que j’aurai endurci mon corps pour la lutte et formé mes plus beaux rêves d’avenir. Devant moi,  la vie s’étend unie comme son eau. Il y faudra bientôt plonger et se frayer une voie. Je me sens souvent triste à l’idée qu’il faudra choisir une route et renoncer à toutes les autres. Je voudrais tant ne renoncer à rien de ce qui est, de ce que j’imagine, de ce qui s’offre et s’offrira à moi.

De cette barque de pêcheurs, là-bas. dont j’aperçois à l’horizon la voile déployée — l’antique voile quadrangulaire des vaisseaux qui portaient Enée exilé de Troie et la fortune de Rome — aperçoit-on sur la dune la forme mortelle de l’enfant de treize ans que je suis — taille : 1 m. 49. poids : 41 kilos. »

Extrait de: Crémieux, Benjamin, 1888-1944. « Le premier de la classe, roman . » page 59 iBook M.Santo.

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Le 9 Décembre, j'écrivais ceci sur ma page Facebook : "Dans ma petite ville de Narbonne, samedi dernier, des flammes devant l'entrée de la sous-préfecture – située elle-même face au commissariat d[Lire la suite]
LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

Quelques remarques, en vrac, pour m’aider à comprendre quel sens à donner à ce mouvement dit des « Gilets Jaunes » ("GJ") 1) De la taxe carbone à la démission de Macron, ce mouvement de révolte, b[Lire la suite]
Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Comme dans toute crise sociale et politique de grande ampleur, les éléments d'une sortie positive, au sens d'un ajustement profitable à tous des rapports entre les citoyens et leurs représentants,[Lire la suite]
Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche. [Lire la suite]
Domaine de Céleyran : un scandale politico-financier !

Domaine de Céleyran : un scandale politico-financier !

      Fin scandaleuse de l'un des projets de parcs régionaux d'activités économiques voulu par Georges Frêche sur le domaine de Céleyran  (330 ha) situé sur le territoire de [Lire la suite]
Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

      C'était jeudi au conseil communautaire ! Comme prévu la délibération à l'ordre du jour portant création d'un deuxième crématorium a mis le feu aux poudres. Le groupe d'[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :