Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Médiathèque: cacophonie en sous-sol!

   

mediatheque


Ce stationnement gratuit d’une durée de 1 heure dans le parc à voitures de la Médiathèque, Michel Moynier, maire de Narbonne, l’avait institué et conservé quand il était, dans le même temps, président de la Communauté d’Agglomération, gestionnaire de l’équipement culturel Médiathèque. Jacques Bascou, son successeur, de gauche, à la mairie et à l’Agglo, a maintenu cette répartition des rôles et des financements, à la satisfaction générale des abonnés narbonnais.

Le temps passant, je pensais que cette mesure faisait consensus, jusqu’à ce que j’apprenne, par la voie d’une affichette placée sur un comptoir de cet établissement, que Didier Mouly, le maire actuel, venait d’y mettre fin, sans préavis ni concertation avec le Grand Narbonne. L’enjeu financier 15 000 €! 15 000 € qui mettraient donc en péril le budget de la Ville? Ridicule! Serait-ce alors pour une question de principe, car il reviendrait à « l’Agglo » de financer seule cette incitation à la fréquentation de son propre  outil culturel? Pas sûr!  Si les grands équipements de ce genre relèvent bien de la compétence de l’intercommunalité, la politique culturelle, elle, est une compétence partagée aux frontières floues, sans tuteur ni chef de file. Exemples: l’Aspirateur et ses expos, celles du FRAC au musée, les concerts sur les Barques, Sportfolio, etc… sont de compétence de la commune et financés par elle. Mais, admettons que la question se pose. Pourquoi, donc, cette décision aussi brutale envers ses usagers qu’inélégante et sans concertation envers le Grand Narbonne, sinon pour cultiver – et jusqu’à quand! – une opposition sans concessions à son Président. Une politique du ressentiment dont les principales « victimes » sont, en l’occurrence, d’innocents et paisibles usagers attachés à la culture en général et aux livres en particulier. Tout cela pour 15 000 € par an. L’arène politique narbonnaise ressemble parfois à une cour d’école… primaire. La longueur du pipi y serait l’étalon, si je puis dire, de la puissance…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

À quoi sert le contrôle de  légalité des actes administratifs ?

À quoi sert le contrôle de légalité des actes administratifs ?

Quelle que soit la décision finale rendue par le Tribunal Administratif (T.A) de Montpellier sur l'illégalité du marché conception-réalisation de l'Arena de Narbonne*, constatée par son rapporteur[Lire la suite]
No thumbnail available

La peur de l'enfer du réchauffement climatique peut elle sauver notre planète?

  Une étude du cabinet d’analyse BL Évolution présente les mesures concrètes à mettre en œuvre en France pour qu’elle s'aligne sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C, et donc diminuer de 63[Lire la suite]
Pourquoi le chantier d’Arena pourrait être arrêté !

Pourquoi le chantier d’Arena pourrait être arrêté !

Le rapporteur public a donc confirmé le caractère illégal du marché conception-réalisation concernant l’Arena de Narbonne. J’observe que, ce faisant, il reprend les éléments, classiques, de la jur[Lire la suite]
Le marché de la salle multimodale de Narbonne serait-il illégal ?

Le marché de la salle multimodale de Narbonne serait-il illégal ?

Le 8 décembre 2016, je publiais un  billet dans lequel je doutais de la légalité du marché conception-réalisation concernant l'Arena de Narbonne. Demain, Jeudi 14 Mars, le Rapporteur Public (ex-Co[Lire la suite]
Grand Narbonne ! Une Agglo fertile en pépinières d'entreprises et ?…

Grand Narbonne ! Une Agglo fertile en pépinières d'entreprises et ?…

Lors d’une récente conversation avec un conseiller communautaire, et non des moindres, je lui faisais observer que les services créés et financés par le Grand Narbonne pour soutenir et accompagner[Lire la suite]
Fin du suspens juridique pour l'Arena de Narbonne, jeudi prochain !

Fin du suspens juridique pour l'Arena de Narbonne, jeudi prochain !

  C'est le 14 mars prochain, en première instance et au Tribunal Administratif (T.A) de Montpellier, que va se jouer l'avenir de l'Arena de Narbonne. En bloc, puisque seront examinés le référe-sus[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :