Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et d’ailleurs: Saurel-Moudenc, à l’assaut de la super région…

saurel et moudencPhilippe Saurel, le maire de Montpellier, a été reçu, hier, au Capitole par Jean Luc Moudenc, le maire de Toulouse.

Ainsi fait, la campagne des régionales de la future grande région est ouverte. Car au delà du simple et seul  accord des deux maires-présidents d’agglomérations sur la réforme territoriale  , c’est bien de cela dont il s’agit. Le premier, soutenu par la majorité des socialistes du Languedoc-Roussillon, alors que lui même ne l’est officiellement plus, s’appuie sur le maire UMP de la capitale de Midi-Pyrénées pour assurer son leadership régional, quand le second, assuré du sien à droite, s’adosse au très “Vallsien” successeur de Georges Frêche pour contester celui exercé par l’orthodoxe président PS de Midi-Pyrénées, Martin Malvy. Un paradoxe logique, finalement! On savait cette réforme territoriale compliquée, le jeu politique qui s’amorce semble l’être plus encore…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Mais tout cela est logique, et non paradoxal, Michel.

    La réunion de 2 Régions induit obligatoirement un dialogue et une alliance bien au-delà des contours des partis politiques, me semble-il.

    Par ailleurs, Malvy a l’âge de la retraite ( fût-elle politique donc retardée ). Tout va se passer avec ( dans le meilleur des cas pour lui ) ou par-dessus ce Monsieur.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Évidemment Ingrid ! Le paradoxe n’est qu’apparent !

      Reply

Laisser un commentaire