Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. RCNM: la stratégie du faible au fort!

rcnm-identite-affiche


Je ne connais pas les résultats de la réunion Mouly-Elsom, tenue en mairie ce mercredi 8. Ce que je sais, comme je l’ai relevé dans mes billets précédents, c’est que le dénouement des conflits ouverts contre le patron de la SAPS depuis le début de cette saison est proche. Et qu’il n’est dans l’intérêt de personne, sauf peut-être de ceux qui jouaient le redressement judiciaire, voire le dépôt de bilan, que Didier Mouly “baisse le pouce” pour les satisfaire. Il peut le faire, en effet, en ne versant pas le reliquat de subvention due à la SAPS,  et en se retirant de toute “négociation” sur les financements retirés par les sponsors locaux, notamment. Mais  le fera-t-il? Et à quoi rimerait cette réunion en mairie si son intention était celle-là, avec la conséquence négative d’une relégation quasi assurée au prix politique très élevé. Le conflit Association-RCNM réglé, qui est un des points clés du dossier et de la décision de la DNACG – et moins les aspects financiers que “politiques”, au demeurant -, le reste devrait suivre. Julien Puyuelo, dans l’Indépendant du jour, fait observer que: “devant la bonne volonté affichée par Rocky Elsom, la mairie se dit prête à jouer un rôle de facilitateur et n’exclut pas de se joindre à une réflexion collégiale qui pourrait permettre de mettre le club à l’abri de façon pérenne.” Enfin! Il aura donc fallu en arriver là, c’est à dire aux extrêmes, pour constater que la stratégie qui visait à éliminer R.Elsom, était, d’avance, condamnée à l’échec – collectif. Et admettre que ce dernier est doté non seulement d’une bonne “défense politique”, mais aussi d’une parfaite maîtrise de la stratégie du “faible” au “fort”. Une stratégie de l’esquive continuelle jusqu’à aujourd’hui, puis ouverture et négociations au moment qui lui semble, paradoxalement, le plus favorable… Mais dans quel état? Nous y sommes! Attendons donc de connaître ses arguments et atouts, s’il en a, et les premiers résultats de cette réunion, pour y voir un peu plus clair…

Modification apportée le 9 juin:

Eh bien, à la sortie, rien n’aurait été réglé après cette réunion “musclée”. Le bras de fer continuerait donc entre l’Association, la Mairie et Elsom… Ce dernier venant d’annoncer qu’il faisait officiellement appel et que les problèmes liés au partenariat privé étaient résolus!  Bluff? Nous voilà à présent en pleine hystérie collective…

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio