Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. RCNM: la stratégie du faible au fort!

rcnm-identite-affiche


Je ne connais pas les résultats de la réunion Mouly-Elsom, tenue en mairie ce mercredi 8. Ce que je sais, comme je l’ai relevé dans mes billets précédents, c’est que le dénouement des conflits ouverts contre le patron de la SAPS depuis le début de cette saison est proche. Et qu’il n’est dans l’intérêt de personne, sauf peut-être de ceux qui jouaient le redressement judiciaire, voire le dépôt de bilan, que Didier Mouly “baisse le pouce” pour les satisfaire. Il peut le faire, en effet, en ne versant pas le reliquat de subvention due à la SAPS,  et en se retirant de toute “négociation” sur les financements retirés par les sponsors locaux, notamment. Mais  le fera-t-il? Et à quoi rimerait cette réunion en mairie si son intention était celle-là, avec la conséquence négative d’une relégation quasi assurée au prix politique très élevé. Le conflit Association-RCNM réglé, qui est un des points clés du dossier et de la décision de la DNACG – et moins les aspects financiers que “politiques”, au demeurant -, le reste devrait suivre. Julien Puyuelo, dans l’Indépendant du jour, fait observer que: “devant la bonne volonté affichée par Rocky Elsom, la mairie se dit prête à jouer un rôle de facilitateur et n’exclut pas de se joindre à une réflexion collégiale qui pourrait permettre de mettre le club à l’abri de façon pérenne.” Enfin! Il aura donc fallu en arriver là, c’est à dire aux extrêmes, pour constater que la stratégie qui visait à éliminer R.Elsom, était, d’avance, condamnée à l’échec – collectif. Et admettre que ce dernier est doté non seulement d’une bonne “défense politique”, mais aussi d’une parfaite maîtrise de la stratégie du “faible” au “fort”. Une stratégie de l’esquive continuelle jusqu’à aujourd’hui, puis ouverture et négociations au moment qui lui semble, paradoxalement, le plus favorable… Mais dans quel état? Nous y sommes! Attendons donc de connaître ses arguments et atouts, s’il en a, et les premiers résultats de cette réunion, pour y voir un peu plus clair…

Modification apportée le 9 juin:

Eh bien, à la sortie, rien n’aurait été réglé après cette réunion “musclée”. Le bras de fer continuerait donc entre l’Association, la Mairie et Elsom… Ce dernier venant d’annoncer qu’il faisait officiellement appel et que les problèmes liés au partenariat privé étaient résolus!  Bluff? Nous voilà à présent en pleine hystérie collective…

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio