Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. RCNM: un pas décisif, à confirmer, vers le maintien en Pro2!

rcnm-identite-affiche


Quelques mots sur l’AG de la SASP RCNM d’hier! Comme je l’indiquais  dans mon dernier  billet, le commissaire aux comptes, J.M Rouan avait bien convoqué cette AG “alerte 3” parce  que les deux premières adressées à R. Elsom étaient restées sans réponse de sa part.

Sans entrer dans le détail des discussions, la chose certaine est que rien n’a été décidé sur la continuité  ou pas de l’exploitation de la société. C’est ce jeudi que les comptes devraient être mis sur la table de  Monsieur Rouan, afin de vérifier si les chiffres et garanties avancés  en réunion par R. Elsom- sponsoring, augmentation de capital, trésorerie… –  correspondent bien à des réalités financières… et comptables. Au passage, je fais observer que, contrairement à beaucoup d’autres qui spéculaient sur une rupture de la SASP avec l’Association de monsieur Caussinus, je faisais, à l’inverse, le pari qu’un pas décisif serait fait dans leur rapprochement. Voilà qui à présent est fait, mais qui, de mon point de vue, pour le crédibiliser sur le long terme, devrait  se traduire par une entrée de l’Association dans le capital de la SASP. Ce qui pourrait se faire à l’occasion de la prochaine augmentation de capital annoncé par monsieur Elsom lui même. Il ne reste  donc plus que quelques heures à peine pour rassurer, ou pas, monsieur Rouan, confirmer la continuité de l’exploitation de la SASP, boucler l’augmentation de capital et adresser à  la commission d’appel mixte FFR-LNR un dossier sérieux et crédible pour revenir sur la décision de relégation notifiée par la DNACG.  La SASP du RCNM fera appel, en effet, demain vendredi. Pour la petite histoire, c’est monsieur Pinet, le propre frère de Frédéric Pinet, avocat comme lui avec qui monsieur Elsom a eu quelques mots, disons virils, qui a été chargé de la mise en oeuvre juridique de l’augmentation de capital  prévue. Ce qui prouve, à défaut d’autres qualités, que, contrairement encore à ce que laisse entendre la rumeur publique, monsieur Elsom  est doté d’un solide, et opportun, sens de l’humour…

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio